Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog des Lapinous

Les aventures de deux rongeurs autour du monde...
Partager ce blogPage d'accueilContact
Le blog des LapinousNous c'est Coralie et Nico, et notre p'tite Chloé née en 2012. Un goût avéré pour l'aventure et les tropiques, et quelques vadrouilles à notre actif !
Après notre long voyage au cours de l'année 2010, d'autres récits viennent désormais alimenter le blog, au gré de nouvelles destinations...
Nous vivons en Martinique depuis mai 2013.

La grande vadrouille

Initialement le blog des Lapinous a été créé pour nous suivre durant notre périple de mai à décembre 2010. Huit mois d'aventures de l'Indonésie aux archipels du Pacifique...
 
 
 
 
 

Randos en Martinique

Marcheurs réguliers en Martinique, on a compilé ici nos propres topos de randonnée.
De la promenade tranquille aux itinéraires sportifs, une section un peu à part sur le blog...
 

Nos précédentes aventures...

Bali, Madère, la Martinique, Tahiti, les Îles Cook, la Nouvelle-Calédonie, le Vanuatu...
 

Retrouvez-nous !

 

Et retrouvez les copains en voyage !

The Bunnies Blog

English spoken here !

juillet 2016 -

Grand Teton c'est une chaîne de sommets à l'ouest de l'état du Wyoming, en plein dans les Rocheuses, et qui culmine à 4200 mètres environ. Tout le secteur constitue un parc national très réputé pour sa faune et ses paysages, et arrivant de l'Idaho en ce qui nous concerne c'est également sur la route du Yellowstone, qui se trouve immédiatemment au nord de Grand Teton.

Grand Teton
Partis la veille au soir de Stanley, au cœur des Sawtooth Mountains dans l'Idaho, on avait une seule préoccupation : arriver à Grand Teton pas trop tard pour avoir une place dispo dans un camping... étant donné que l'on bascule des coins reculés de l'Oregon et de l'Idaho où le free camping est roi, aux grands parcs nationaux américains : on appréhende un peu la fréquentation touristique.

Alors les deux tiers des 550 kilomètres du trajet ont été avalés de nuit la veille, jusqu'à stopper pour dormir quand même quelques heures sur une aire d'autoroute au bord de la Snake River, un peu après Idaho Falls. Et on débarque finalement dans le Grand Teton National Park en milieu de matinée...

Grand Teton
Pour le paysage environnant, effectivement ça claque : une grande plaine et des lacs au pied de la chaîne massive du Grand Teton...

Grand Teton
Et pour la faune on est dans le sujet dès le Visitor Center du parc, avec les topos de ce qui se voit et où !

Grand Teton
On est également dans le bain touristique : 20 cars sur le parking, une quantité monstre de voitures de location, et plusieurs dizaines de camping-cars comme le notre. C'est peu dire qu'on se sent oppressés...

Et quand après une queue de dix personnes le ranger au guichet nous explique qu'à Grand Teton et Yellowstone la plupart des campings sont complets dès 10h00 le matin, et les plus populaires avant 8h00, on est un peu désabusés à la sortie du Visitor Center (il est 11h00).

Finalement par chance on trouve un emplacement à Colter Bay, un terrain de camping peu excentré au nord du parc par rapport aux principaux points d'intérêt.
Chaque emplacement a son garde-manger bear-resistant, davantage destiné aux campeurs en tente qu'aux camping-cars comme nous, mais qui annonce la couleur avec en prime des avertissements placardés tous les 10 mètres et quelques rappels de faits d'armes d'ours noirs dans le camping, pour que le message soit bien clair !

Grand Teton
Les emplacements sont répartis dans la forêt juste au bord du Jackson Lake...

Grand Teton
Et sont à partager avec les écureuils de toutes sortes : gros écureuils bruns, petits chipmunks (écureuils de Corée) rayés, et les ground squirrels (spermophiles) ressemblant à de minuscules chiens de prairie !

Grand Teton
Les animaux les plus spectaculaires du parc (grizzlys, ours noirs, bisons, loups, orignaux, cerfs, mouflons...) se montrent quant à eux plus volontiers à l'aube et à la tombée de la nuit.
Et ça c'est le genre de panneau qui fait accélerer le rythme cardiaque !

Grand Teton
À Grand Teton comme au Yellowstone, quand il y a des voitures arrêtées n'importe comment et un attroupement au bord de la route, on peut être sûrs qu'il y a un animal faisant partie des Big Five à observer dans le coin....

Grand Teton
En l'occurence pour ce coup-ci, une maman moose (orignal) et son petit dans une mare en contrebas de la route.

Grand Teton
Les bisons sont facilement observables dans la plaine, comme à Elk Ranch Flats à l'est du parc.

Grand Teton
Une tonne pièce !

Grand Teton
Les bisons partagent les prairies avec les pronghorns (antilopes d'Amérique).

Grand Teton
Et y a de quoi faire !
Cette vue panoramique est celle en haut de la Signal Mountain, une colline assez centrale dans le parc de Grand Teton, avec une petite route sinueuse qui grimpe jusqu'au sommet. Bon on s'est un peu fait engueuler avec notre tank de 3 mètres de large qui rendait les croisements de véhicules pas toujours simples, mais si si ça passe en camping-car...

Grand Teton
On avait vachement plus de succès chaque soir du côté de Willow Flats (l'un des top spots d'observation de la faune), grimpés tous les trois sur le toit du camping-car pour l'apéro tout en scrutant les buissons aux alentours !
« Hey do you guys see anything around ? »... la question redondante qui finit par donner envie de faire semblant d'apercevoir un ours !

Grand Teton
Parce qu'en réalité... en deux soirs de guêt on n'a pas vu grand chose côté animaux à Willow Flats, sauf si l'on compte les nuées de moustiques !
En revanche les couchers de soleil sur la chaîne de Grand Teton semblent être une valeur sûre...

Grand Teton
Le reflet du Mount Moran sur les marais d'Oxbow Bend, un grand classique des photos du parc !

Grand Teton
La rando rituelle : on opte pour celle qui s'enfonce dans le Cascade Canyon, une vallée étroite au cœur de la chaîne de montagnes et au pied du sommet du Grand Teton.

Première particularité : le départ est sur la rive opposée du Jenny Lake donc il faut prendre un bateau-navette, ou se rallonger le parcours de 4 kilomètres dans chaque sens pour contourner le lac à pied. Sachant que la rando elle-même en fait déjà une bonne dizaine.
Donc bateau, et parc national oblige les tarifs piquent : 15$ par personne pour la traversée aller-retour, qui dure 10 minutes grand maximum...

Grand Teton
Second point notable : Forks of Cascade Canyon (car la vallée se sépare en deux à la sortie du canyon) est en fait la rando la plus fréquentée du parc. Et avec l'affluence touristique de Grand Teton début juillet, ça fait mal, très mal !
Il faut marcher au moins heure depuis le point de départ avant que le tri sélectif opère et que la suite du parcours soit relativement tranquille.

Grand Teton
En gros après le panorama d'Inspiration Point sur le Jenny Lake et la plaine, les promeneurs libèrent le sentier en masse.

Grand Teton
On rigolait beaucoup en voyant tous les marcheurs sans exception ou presque avec un bear spray à la ceinture, la bombe aérosol au poivre vendue à prix d'or dans les boutiques du parc (mais à l'efficacité réellement redoutable en cas de rencontre avec un ours un peu trop excité)...
Jusqu'à ce que l'on croise une ranger en sens inverse dans un passage de forêt, qui venait de tomber nez à nez avec une maman ourse noire et ses deux oursons en travers du sentier une centaine de mètres plus tôt. Et nous a fait la leçon sur le risque encouru avec un enfant et sans moyen de défense, comme quoi il faudrait mieux faire demi-tour.

Non mais sans rire ! Logique de Lapinous, on a laissé la ranger reprendre sa descente, on a dégainé l'appareil photo, et - comme quoi on n'est pas des parents indignes - on a pris Mini-Lapinette sur les épaules et continué notre chemin en regardant de tous les côtés.
Ben on a pas vu le moindre petit ours... juste un jeune orignal qui pionçait dans les buissons.

Grand Teton
Cascade Creek, la rivière au fond du canyon qui descend jusqu'au Jenny Lake.

Grand Teton
Une femelle mule deer, autrement dit une biche...

Grand Teton
Le pique-nique au milieu de la rivière... on fait les malins à propos des ours, mais les sandwiches sont archi-emballés, enfermés dans un tupperware au fond d'un sac à dos (on tire au sort le matin qui porte le casse-croûte) et mine de rien on est tout le temps à surveiller les environs !

Grand Teton
Au final on n'aura pas vu le moindre ours dans le parc de Grand Teton...
Quoi qu'il s'en soit fallu de peu, Lapinette jurant en avoir aperçu un balèze au bord de la route entre le parc de Grand Teton et celui du Yellowstone.

 

 
  liens utiles

Grand Teton National Park
Forks of Cascade Canyon

Lapinette et Grolapin - dans États-Unis
commenter cet article

commentaires