Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le blog des Lapinous

Les aventures de deux rongeurs autour du monde...
Partager ce blogPage d'accueilContact
Le blog des LapinousNous c'est Coralie et Nico, et notre p'tite Chloé née en 2012. Un goût avéré pour l'aventure et les tropiques, et quelques vadrouilles à notre actif !
Après notre long voyage au cours de l'année 2010, d'autres récits viennent désormais alimenter le blog, au gré de nouvelles destinations...
Nous vivons en Martinique depuis mai 2013.

La grande vadrouille

Initialement le blog des Lapinous a été créé pour nous suivre durant notre périple de mai à décembre 2010. Huit mois d'aventures de l'Indonésie aux archipels du Pacifique...
 
 
 
 
 

Randos en Martinique

Marcheurs réguliers en Martinique, on a compilé ici nos propres topos de randonnée.
De la promenade tranquille aux itinéraires sportifs, une section un peu à part sur le blog...
 

Nos précédentes aventures...

Bali, Madère, la Martinique, Tahiti, les Îles Cook, la Nouvelle-Calédonie, le Vanuatu...
 

Retrouvez-nous !

 

Et retrouvez les copains en voyage !

The Bunnies Blog

English spoken here !

septembre 2014 -

Ultime tronçon du périple en camping-car, le retour de Québec à Montréal avec 48 heures devant nous. On peut donc s'autoriser un dernier petit détour : ça sera le parc de la Yamaska près de la frontière avec les États-Unis, qui a notamment l'avantage de nous faire traverser sur le chemin la région touristique des Cantons-de-l'Est, sur la rive sud du Saint-Laurent.

quebec
Les Cantons-de-l'Est, c'est la rase campagne avec la chaîne des Appalaches en toile de fond : des champs où gambadent les cerfs de Virginie, des vergers avec des pommiers à perte de vue, des vignes, des petits villages... Mais la météo nous sabote ces paysages bucoliques, il tombe des cordes et l'on a pas vraiment d'autre choix que de filer tout droit sans vraiment profiter du coin, jusqu'au lac de barrage sur la rivière Yamaska.

quebec
Le parc naturel en lui-même... bof bof. À une cinquantaine de kilomètres des faubourgs de Montréal, c'est surtout dédié aux activités de plein-air en famille le week-end, avec des pistes cyclables, une base nautique sur le lac (fermée... mais on en a pris l'habitude dans les parcs depuis début septembre) et des aires de jeux qui feront au moins le bonheur de Mini-Lapinette.
Il y a aussi une plage aménagée... où l'on a pas le droit de faire grand-chose !

quebec
Côté faune ça se passe surtout du côté des oiseaux du lac, même si pas mal de cerfs de Virginie (en fait des cousins des chevreuils européens) sont censés vivre dans le parc et qu'une famille de ratons-laveurs squattait l'emplacement de camping qui nous a été attribué.
Forcément vu la fréquentation absolument nulle, ils ont dû reprendre leurs quartiers après l'invasion estivale des campeurs...

quebec
Alors bon, on achève le voyage en roue libre en rangeant tranquillement le souk accumulé en trois semaines...
Sans oublier une dernière soirée raclette dans le camping-car histoire de laisser un bon souvenir au loueur ! Maudits Français !

Le camping-car ramené sans problème avec deux jours de dispo avant de reprendre l'avion pour la Martinique, c'est l'occasion d'un nouveau week-end montréalais chez Typhaine et Colas nos deux franco-canadiens préférés !
Malheureusement un peu pluvieux... mais avec des lueurs vertes lors d'une éclaircie dans le ciel nocturne à l'origine curieuse sur le coup... mais avérées ensuite comme étant des aurores boréales signalées jusqu'au nord des États-Unis !



Au final, 3300 km (21 jours de location de camping-car) pour une boucle au départ de Montréal qui nous a mené jusqu'en Gaspésie, avec pas moins de sept parcs nationaux dans lesquels on a passé au moins une nuit (Mauricie, Saguenay, Bic, Gaspésie, Forillon, Jacques Cartier, Yamaska).
Sans vraiment d'itinéraire défini au départ, parce que d'une part on aime bien se laisser porter, et que d'autre part ça permet d'ajuster les déplacements en fonction de la météo !

quebec
Nos coups de coeur : la Haute-Gaspésie pour les paysages et la faune, la Mauricie pour le canot sur les lacs !
Nos déceptions : le lac Saint-Jean auquel on n'a pas trouvé un intérêt démesuré, et le fjord du Saguenay qui ne rivalise pas avec ceux de Norvège ou de Nouvelle-Zélande, mais faut dire que la météo ne jouait pas trop en sa faveur...

quebec
Et si on fait un petit bilan...

 

 

prix indicatifs en dollars canadiens, 1€ ~ 1,40$
  Le parcours en détail
  • J1 : arrivée à Montréal
  • J2 : Montréal (parcs)
  • J3 : prise du camping-car et trajet jusqu'au parc de la Mauricie
  • J4 : parc de la Mauricie (secteur lac Wapizagonke, canot)
  • J5 : parc de la Mauricie (secteur Saint-Mathieu, rando les Cascades)
  • J6 : parc de la Mauricie (secteur Saint-Jean des Piles, rando Lac Solitaire) et route vers le lac Saint-Jean
  • J7 : lac Saint-Jean (Mashteuiatsh)
  • J8 : zoo de Saint-Félicien et route vers le parc du Saguenay (secteur Baie-Eternité)
  • J9 : parc du Saguenay (rando Cap Trinité) et route vers l'autre rive du fjord (secteur Baie-Sainte-Marguerite)
  • J10 : parc du Saguenay (rando halte du Béluga) et route vers Tadoussac
  • J11 : Les Bergeronnes, traversier Escoumins - Trois Pistoles, route vers le parc du Bic
  • J12 : parc du Bic et route vers le parc de Gaspésie
  • J13 : parc de la Gaspésie (randos Mont Ernest Laforce et lac aux Américains)
  • J14 : parc de la Gaspésie (rando Mont Jacques Cartier) et route vers le parc Forillon (nuit vers Mont Saint-Pierre)
  • J15 : parc Forillon (secteur nord)
  • J16 : parc Forillon (secteur sud, rando Mont Saint-Alban)
  • J17 : parc Forillon (secteur sud, rando Cap Gaspé) et route jusqu'à Percé
  • J18 : route de Percé à Matapédia (Baie des Chaleurs) puis de Matapédia au parc du Bic
  • J19 : route du Bic à Lévis, soirée à Québec
  • J20 : chutes de Montmorency, route vers le parc de la Jacques Cartier (rando le Confluent)
  • J21 : parc de la Jacques Cartier (rando les Loups)
  • J22 : parc de la Jacques Cartier (rando la Croisée) et soirée à Québec
  • J23 : route de Québec au parc de la Yamaska (cantons de l'Est)
  • J24 : parc de la Yamaska et route vers Montréal pour le retour du camping-car au loueur
  • J25 : Montréal (marché Jean Talon, jardin botanique)
  • J26 : départ de Montréal
  Le camping-car
  • Loué chez Location Leblanc à Montréal, qui était moins cher que les grandes enseignes qui couvrent tout le pays comme Cruise Canada ou Canada Dream
  • Modèle 24 pieds « nu » (sans linge de lit ni ustensiles de cuisine) et on avait souscrit un forfait de 3000 km, que l'on a un peu dépassé
    Consommation entre 20 et 25L/100km, 1 litre coûtait en moyenne 1$40 au Québec au moment du voyage
    Budget : 1400$ par semaine pour le camping-car, l'essence et les campings avec une nuit sur trois en camping sauvage
  • Pour la traversée du Saint-Laurent en passant le véhicule sur le ferry, c'est vraiment cher pour un camping-car
    C'est tarifé au mètre, ça nous a coûté 170$ pour le camping-car de 7m et 2 personnes, sur le traversier Les Escoumins - Trois Pistoles
    De ce que l'on avait vu, les autres traversées Saint-Siméon - Rivière-du-Loup (plus au sud) et Baie-Comeau - Matane (plus au nord) étaient à peu près au même prix. Penser à réserver parce qu'un camping-car bouffe la place de 3 ou 4 voitures
  Les terrains de camping
  • À refaire en camping-car, sans hésiter pour la quantité de parcs nationaux au Québec et la qualité des sites de camping qui s'y trouvent
    Tarifs : entre 30 et 35$ (20-25€) pour l'emplacement auxquels il faut rajouter le droit d'entrée journalier dans le parc qui est de 7$50 (5€) par personne
    Les parcs sont soit provinciaux (Sepaq) soit fédéraux (Parcs Canada). Au Québec seuls la Mauricie, Forillon et la partie maritime du Saguenay sont des parcs fédéraux. Pour tous les parcs Sepaq, il existe un pass annuel nominatif qui dispense des droits d'entrée quel que soit le parc et offre une nuit de camping. Il coûte 70$ (50€). Il y a aussi un pass famille à partir de 2 personnes, qui coûte exactement le double et offre 2 nuits, et qui est donc rentable avec des enfants
  • Au sujet du camping sauvage : pratiqué épisodiquement (8 nuits sur 21) sans aucun problème, en privilégiant les haltes routières et municipales dans l'immense majorité très convenables
    Parfois il y a des panneaux qui l'interdisent explicitement (à l'entrée des villes ou sur certaines aires de repos), on est partis du principe que quand il n'y avait pas de panneau c'était autorisé...
    Dans chaque ville il y a une halte municipale, ça peut être un simple bord de route gravillonné comme une vraie aire aménagée un peu à l'écart. Certaines interdisent d'y passer la nuit, ou limitent le stationnement à une durée de quelques heures, mais ce n'est pas la majorité de celles que l'on a vues. Autres options : les haltes routières (sur les tronçons de route sans ville sur de grandes distances), les parkings de points de vue, les aires de déneigement, certains parking de motels ou de supermarché (moins glamour !)
    Nous n'avons jamais été dérangés (attention on était en septembre donc déjà quasiment hors saison)
  • Enfin, les campings privés (autrement dit hors parcs nationaux) : en moyenne 45$ (32€) pour l'emplacement mais la fourchette de prix est large suivant le niveau de confort du camping. On n'y a eu recours qu'exceptionnellement (pour les laveries et de vraies douches)
  Le budget (hors nourriture, restos, activités payantes)
  • Billets d'avion Fort-de-France - Montréal : 2530$ (1770€)
  • Location 21j camping-car : 2830$ (1980€)
  • Essence : 1030$ (720€)
  • Camping : 400$ (280€)
  • Pass famille SEPAQ : 140$ (100€)
  • Traversier (ferry) : 170$ (120€)

Lapinette et Grolapin - dans Québec
commenter cet article