Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le blog des Lapinous

Les aventures de deux rongeurs autour du monde...
Partager ce blogPage d'accueilContact
Le blog des LapinousNous c'est Coralie et Nico, et notre p'tite Chloé née en 2012. Un goût avéré pour l'aventure et les tropiques, et quelques vadrouilles à notre actif !
Après notre long voyage au cours de l'année 2010, d'autres récits viennent désormais alimenter le blog, au gré de nouvelles destinations...
Nous vivons en Martinique depuis mai 2013.

La grande vadrouille

Initialement le blog des Lapinous a été créé pour nous suivre durant notre périple de mai à décembre 2010. Huit mois d'aventures de l'Indonésie aux archipels du Pacifique...
 
 
 
 
 

Randos en Martinique

Marcheurs réguliers en Martinique, on a compilé ici nos propres topos de randonnée.
De la promenade tranquille aux itinéraires sportifs, une section un peu à part sur le blog...
 

Nos précédentes aventures...

Bali, Madère, la Martinique, Tahiti, les Îles Cook, la Nouvelle-Calédonie, le Vanuatu...
 

Retrouvez-nous !

 

Et retrouvez les copains en voyage !

The Bunnies Blog

English spoken here !
mi juin - mi juillet 2016 
 
Baptême du feu aux États-Unis !

4800 km en trois semaines avec un camping-car au départ de Seattle, un road trip magique de la côte Pacifique aux Montagnes Rocheuses !
Exclusivement en camping sauvage et en parcs naturels, pas d'internet, un téléphone qui capte une fois tous les trois jours, très peu de monde jusqu'au cirque du Yellowstone... isolement souvent total, on a même frôlé la pénurie alimentaire une ou deux fois.

Des paysages hallucinants, des gens sympas, des animaux par centaines, des dizaines de kilomètres parcourus en rando, des volcans, des déserts, des glaciers... et un énormissime coup de cœur pour l'Oregon.
Du coup on a tellement scotché aux États-Unis qu'on en a même oublié le Canada initialement envisagé sur l'itinéraire !


Québec
 
Premiers tours de roues avec notre camping-car aux dimensions... américaines : sans nous attarder à Seattle, direction la côte Pacifique du Washington puis surtout de l'Oregon. Des coins sauvages et préservés par de multiples state parks tous plus sympas les uns que les autres, auxquels on a fait honneur !
 
Recouvert par des forêts de pins infinies, copieusement garni en volcans enneigés et bordé par le désert plus à l'est : le centre de l'état de l'Oregon offre des paysages extraordinaires. En rajoutant la ville de Bend qui ne vit que pour les activités de plein air et ses micro-brasseries, on n'était sans doute pas très loin de notre paradis...
 
Déniché un peu par hasard au cœur de l'Idaho, le massif des Sawtooth Mountains nous a offert une étape étonnante sur le long trajet en direction du Yellowstone. Ça ressemble aux Alpes, mais avec des ours noirs, des sources chaudes, un torrent baptisé « the river of no return » et le principal village compte 63 habitants à l'année...
 
Après avoir basculé dans l'état du Wyoming, Grand Teton marque notre première immersion dans le bain touristique d'un parc national américain début juillet : la fréquentation est effectivement... impressionnante ! Mais en fin de journée, il reste possible de retrouver un peu de calme et de croiser un gros spécimen local. Au choix : élans, bisons, ours noirs, grizzlys...
 
Seul checkpoint que l'on s'était imposé pour ces trois semaines, l'immense parc du Yellowstone n'est finalement pas le coin qui nous aura le plus éblouis. Les paysages et les phénomènes géothermiques sont exceptionnels, la faune omniprésente malgré la surfréquentation touristique, mais l'encadrement à l'américaine donne un petit côté aseptisé de parc d'attractions plutôt que de nature à l'état sauvage...
 
Le début du retour vers Seattle, qui nous fait errer dans la moitié ouest du Montana et ses grands espaces. L'un des états américains les plus sauvages et surnommé justement « Big Sky Country », dont les habitants pratiquent par ailleurs un culte hautement addictif : le soaking dans les sources chaudes. On s'est convertis...
 
Retour dans la majestueuse chaîne des Cascades et son lot de volcans enneigés, en s'arrêtant sur les pentes du plus grand d'entre eux : le Mont Rainier. En altitude, les sentiers de randonnées sont couverts de neige, les nuages et le froid rendent les balades compliquées. Mais une fenêtre météo inespérée nous a laissé approcher le géant et ses glaciers...