Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog des Lapinous

Les aventures de deux rongeurs autour du monde...
Partager ce blogPage d'accueilContact
Le blog des LapinousNous c'est Coralie et Nico, et notre p'tite Chloé née en 2012. Un goût avéré pour l'aventure et les tropiques, et quelques vadrouilles à notre actif !
Après notre long voyage au cours de l'année 2010, d'autres récits viennent désormais alimenter le blog, au gré de nouvelles destinations...
Nous vivons en Martinique depuis mai 2013.

La grande vadrouille

Initialement le blog des Lapinous a été créé pour nous suivre durant notre périple de mai à décembre 2010. Huit mois d'aventures de l'Indonésie aux archipels du Pacifique...
 
 
 
 
 

Randos en Martinique

Marcheurs réguliers en Martinique, on a compilé ici nos propres topos de randonnée.
De la promenade tranquille aux itinéraires sportifs, une section un peu à part sur le blog...
 

Nos précédentes aventures...

Bali, Madère, la Martinique, Tahiti, les Îles Cook, la Nouvelle-Calédonie, le Vanuatu...
 

Retrouvez-nous !

 

Et retrouvez les copains en voyage !

The Bunnies Blog

English spoken here !

juillet 2015 -

Faire un tour dans les Marais de Kaw, ça nous semblait un incontournable de notre séjour en Guyane, largement confirmé par nos copains sur place.
C'est une réserve naturelle immense (presque 1000 km² soit environ la superficie de toute la Martinique) qui couvre une zone de marécages à environ 50 km à l'est de Roura, entre la montagne de Kaw et l'estuaire du fleuve Approuague. La biodiversité y est exceptionnelle, et on y retrouve notamment en nombre les différentes espèces de caïmans qui vivent en Guyane...

Quelques excursionnistes proposent des sorties dans les Marais de Kaw, et une formule nous a fait baver d'envie : le « Morpho », un petit bateau archi-modulable qui peut se faufiler dans les canaux, qui permet de passer la soirée puis la nuit sur l'eau. Promesse d'une virée un peu à la roots dans un environnement exceptionnel !
Ce bateau le voilà, au point de départ qui se trouve à l'embarcadère (dégrad comme on dit partout en Guyane) de Kaw...

roura_cayenne
Pas plus de 12 personnes, ce qui avec les guides (deux jeunes du coin) en plus peut quand même faire se poser des questions quand il va s'agir de transformer le bateau pour y disposer 14 couchages. Quand à l'ambiance, c'est sûr qu'il y a une part de loterie quand on ne sait pas aux côtés de qui on embarque. Pour nous ça va carrément le faire : les 9 autres places ont été réservées par toute une bande de copines plutôt sympa, soit de Cayenne soit venues de métropole en vacances.

On aperçoit les « lits » : des banettes remontées sous le plafond qu'on descend en deux niveaux superposés pour la nuit. Des moustiquaires viennent envelopper chaque couchage, c'est vraiment pas mal pensé.

Autre avantage du Morpho : son toit, qui d'une part protège des grains éventuels par rapport aux pirogues classiques, et d'autre part fait office de plateforme d'observation... et de plongeoir (il y a un escalier à l'arrière pour y monter) !

roura_cayenne
Il y a plusieurs variantes envisageables avec le Morpho, mais en gros ce jour-là on part pour une expédition du milieu d'aprem jusqu'à la fin de la matinée suivante.
Le parcours consiste à remonter la rivière de Kaw, le principal canal des Marais. Avec une traque des caïmans au programme à travers les marécages une fois la nuit tombée, car ils se planquent la journée...

roura_cayenne
Les premiers animaux que l'on aperçoit ne sont donc pas des caïmans... ni même des oiseaux ou un serpent, mais des buffles aquatiques.
Un troupeau est élevé dans le coin, leur pâturage étant le marais lui-même. Des vaches qui nagent, Mini-Lapinette n'en est toujours pas revenue...

roura_cayenne
Mais c'est surtout la multitude d'espèces d'oiseaux du marais qui va faire le spectacle jusqu'à la nuit : petits passereaux, hérons, rapaces... les deux guides sont à l'affût et nous briefent bien sur les spécimens à chaque rencontre.
La forêt vierge encercle le marais, on navigue parfois à sa bordure et c'est alors l'occasion de sortir les jumelles pour scruter les arbres. On a vu des singes, un paresseux, des aras... et même un grand toucan toco.
Bon... sans puissant téléobjectif, on n'a ramené que les aigrettes blanches en photo !

roura_cayenne
En fin de journée le bateau se cale en bordure du canal... pour une séquence baignade !
Alors c'est sûr qu'il faut faire abstraction de la faune aquatique locale. Outre les caïmans (dont les caïmans noirs qui peuvent dépasser 5 mètres de long, quoique des grands spécimens il n'y en ait plus beaucoup) les guides nous listent ce qui se balade dans le coin : anacondas, anguilles électriques, piranhas... tout en expliquant bien qu'il n'y a aucun danger et que de toutes façons l'eau est tellement sombre qu'il est impossible de distinguer quoi que ce soit !

roura_cayenne
Le marais est profond et on peut plonger du toit du Morpho sans aucun problème.
Et celle de toute l'équipe qui se soucie sans doute le moins des bestioles sous ses pieds... c'est vraisemblablement Mini-Lapinette !

roura_cayenne
Au coucher du soleil c'est l'apéro au-dessus du bateau... tout le monde est très sympa et c'est vraiment, vraiment top !

roura_cayenne
Et puis le paysage est assez magique !

roura_cayenne
Pour le repas du soir, le Morpho se transforme en resto... en extérieur évidemment ! Les deux jeunes qui remplissent le rôle de guides depuis le début se transforment en serveurs (à la cool...), les plats froids sont extras (salades à la tahitienne, à l'asiatique...) et l'ambiance toujours aussi détendue.

roura_cayenne
Après les agapes fini de rire, on part chasser les caïmans avec le bateau. Le principe est basique : on éclaire le marais avec des lampes frontales puissantes et on cherche les points rouges qui reflètent le faisceau lumineux. Ce sont les yeux des caïmans.
Et en fait des petits il y en a partout, l'un des guides n'a aucun mal à en choper un à la main pour nous expliquer de visu plein de choses sur les différentes espèces : caïman rouge, noir (le plus grand), à lunettes... toutes protégées.

roura_cayenne
Mini-Lapinette n'aura aucun complexe à caresser celui-ci... par contre seul le guide le maintient immobilisé, hors de question de se passer le petit caïman d'une personne à l'autre pour l'observer parce qu'il pourrait bien en profiter pour donner un coup de dents.

roura_cayenne
En une ou deux heures de traque on en a vu pas mal, mais que des petits ne dépassant pas les 60cm. Les gros, plus vieux donc plus expérimentés, disparaissent dans l'eau dès qu'ils entendent le bateau approcher, même le plus discrètement possible avec le moteur coupé.
On ne voit donc des gros spécimens que leurs yeux lorsqu'il traversent le canal... ce que les petits ne font pas, restant planqués sur les bords à cause des prédateurs.

Pour la nuit le Morpho se cale bien sur les herbes du marais, et devient un dortoir. Plutôt confortable, mosquito-safe, mais à 14 personnes sur un aussi petit espace le moindre éternuement ou ronflement réveille la moitié des dormeurs. Auxquels il faut ajouter un invraisemblable concert de grenouilles en bruit de fond permanent, et de temps en temps le cri d'un singe hurleur... m'enfin on a pas trop mal roupillé quand même !

Et au matin le marais enveloppé dans la brume qui se lève peu à peu donne des paysages féériques !

roura_cayenne

roura_cayenne
Petit-dej gargantuesque, baignade... et on reprend tranquillement l'itinéraire en sens inverse pour revenir au dégrad de Kaw.

roura_cayenne

roura_cayenne
À un moment le bateau a quand même fini dans le décor, et les passagères qui bronzaient sur le toit ont bien failli faire un vol plané dans le marais.
On vous laisse deviner pourquoi (véridique !)...

roura_cayenne
La virée avec le Morpho s'achève dans la matinée, sur une dernière carte postale des Marais de Kaw !

roura_cayenne
Alors évidemment vu tout ce qui précède, la sortie sur le Morpho avec la nuit sur le bateau on la recommande (nous-mêmes on nous l'avait chaudement conseillée). Bien sûr il faut garder à l'esprit le côté roots, même si les couchages sont bien conçus ça reste des lits de camps contigus.
Pour les p'tits bouts ben on voit pas vraiment de contre-indication, faut juste serrer la surveillance sur le toit parce qu'il n'y a pas de rambarde.

Côté tarifs c'est plus que raisonnable, surtout en considérant la qualité des repas : apéro, dîner et petit-dej étaient vraiment au top. La sortie « Caïmans et Oiseaux » nous a coûté 94€ par personne, moitié moins pour Mini-Lapinette. Sachant qu'une excursion de 2 heures en pirogue dans les Marais de Kaw c'est au moins 50€ chacun...
Le site du Morpho

Lapinette et Grolapin - dans Guyane
commenter cet article

commentaires

christel 23/05/2016 12:20

Ahhh, que de bons souvenirs en Guyane !