Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog des Lapinous

Les aventures de deux rongeurs autour du monde...
Partager ce blogPage d'accueilContact
Le blog des LapinousNous c'est Coralie et Nico, et notre p'tite Chloé née en 2012. Un goût avéré pour l'aventure et les tropiques, et quelques vadrouilles à notre actif !
Après notre long voyage au cours de l'année 2010, d'autres récits viennent désormais alimenter le blog, au gré de nouvelles destinations...
Nous vivons en Martinique depuis mai 2013.

La grande vadrouille

Initialement le blog des Lapinous a été créé pour nous suivre durant notre périple de mai à décembre 2010. Huit mois d'aventures de l'Indonésie aux archipels du Pacifique...
 
 
 
 
 

Randos en Martinique

Marcheurs réguliers en Martinique, on a compilé ici nos propres topos de randonnée.
De la promenade tranquille aux itinéraires sportifs, une section un peu à part sur le blog...
 

Nos précédentes aventures...

Bali, Madère, la Martinique, Tahiti, les Îles Cook, la Nouvelle-Calédonie, le Vanuatu...
 

Retrouvez-nous !

 

Et retrouvez les copains en voyage !

The Bunnies Blog

English spoken here !

août 2010 -

Hééé oui plus de petit panneau Lapinous, le road trip ça y est c'est fini... cinq semaines, 8600 kilomètres au volant, et une aventure vraiment fantastique !
Mais l'Australie c'est pas tout à fait terminé puisqu'il nous reste une semaine entière à Sydney, que l'on a rejoint par avion depuis Alice Springs...
Plus de sous par contre, on vous raconte même pas comment un mois et demi en Australie ça nous a finalement explosé le budget qu'on avait prévu. Mais on devrait vivre à la solde de gentils hébergeurs pour la suite du voyage, vous précipitez pas pour nous envoyer des mandats.
Bref nous voila à Sydney :


2010_08_16_sydney
Avec nos billets tour du monde, c'était le point de départ quasi obligé des vols pour les îles du Pacifique. Donc quitte à passer par l'aéroport, autant s'arrêter une semaine !
Mais alors passer sans transition du bush australien aux buildings de Sydney, le choc...


2010_08_16_sydney
Heureusement on n'a pas à cavaler pour un hébergement : grand hôtel pour les première nuits, cadeau familial !
Le bonheur de dormir dans un vrai lit, inimaginable...

Et comme prévu on retrouve Cam, cousine de garenne et en fin de premier séjour australien pour les études.

2010_08_16_sydney
Sydney c'est une ville sympa, à l'embouchure d'une rivière comme Perth avec des petites baies partout, et où les ferries sont un transport en commun à part entière, au même titre que le métro et les trains de banlieue.
Mais en bateau c'est quand même vachement plus agréable !


2010_08_16_sydney
Toutes les lignes de ferries partent du centre de Sydney, entre l'opéra et le Harbour Bridge...


2010_08_16_sydney
Allez zou, visite touristique !
Sur votre gauche, m'sieurs dames, l'opéra de Sydney ! Inauguré en 1973 par la reine d'Angleterre en personne, il est l'oeuvre de l'architecte danois Jorn Utzon. Sa construction a nécessité... hey stop on rigole, partez pas !
On dira juste que nous il nous fait penser à une partouze de tortues...


2010_08_16_sydney
Harbour Bridge...


2010_08_16_sydney
La City, ses banques, ses hôtels de luxe, et ses entreprises mondialement renommées...


2010_08_16_sydney
Sydney by night, depuis le Harbour Bridge...


2010_08_16_sydney
Il y a aussi Taronga Zoo, mais si on vous sort toutes les bestioles que l'on a prises en photo vous allez saturer.
On va essayer d'être sélectifs avec l'inévitable kangourou...


2010_08_16_sydney
L'incontournable koala, aussi mignon qu'il a l'air neuneu...
(et à 20 dollars la photo en privé, vous n'aurez définitivement pas le cliché des Lapinous avec !)


2010_08_16_sydney
L'invisible bilby, qu'on n'avait vu que sur des panneaux routiers jusqu'ici (photo prise discrètement dans le noir pour le laisser tranquille... avant qu'une famille australienne débarque et le mitraille de flashes pendant dix minutes avec les gosses qui tapent sur la vitre : des australiens normaux quoi).


2010_08_16_sydney
Insolite ?


2010_08_16_sydney
La palme de la mise en scène pour les gars de l'enclos des diables de Tasmanie (des Taz quoi) qui les nourrissent en reconstituant jour après jour les entrailles du kangourou en plastique, avec du steak haché...


2010_08_16_sydney
On a ensuite déménagé du coeur de Sydney où était notre hôtel pour un quartier légèrement plus excentré : Kings Cross. Animé plus que craignos comme entendu parfois, et des façades d'immeubles faisant alterner sex shops et clubs privés. Pour nous l'objectif est ailleurs (si !), à savoir s'installer dans un backpacker, équivalent anglophone d'une auberge de jeunesse, une première pour nous.

Le concept ressemble à un internat : une clientèle assez jeune, des dortoirs ou des chambres plus intimes, une cuisine et des douches communes, une salle à manger, et un joyeux bordel du matin au soir, ou plutôt à tard dans la nuit.
A vrai dire on n'a pas vraiment accroché avec les gens, beaucoup de Français d'ailleurs, un peu trop portés sur la picole (ah non on vous voit rigoler, mais nous on est des petits joueurs).
Mais d'un point de vue pécuniaire, c'est imbattable.

Et puis Kings Cross est pas mal situé comme quartier, avec juste le chouette jardin botanique à traverser pour rejoindre le quai central de Sydney...


2010_08_16_sydney
Et de l'autre côté on est à 20 minutes en métro puis bus de Bondi Beach, une des plages les plus connues de Sydney...


2010_08_16_sydney
En particulier des surfeurs !


2010_08_16_sydney
Après pas mal d'hésitations - autant les planches d'occase sont bradées à la vente (des dizaines de petits bijous en super état pour l'équivalent de 100 €, j'ai hésité à vous envoyer un container les Médocains !) autant la location coûte un bras surtout qu'il faut aussi la combi - j'ai craqué et ai signé pour une session de surf en louant le matos (pas que l'achat ne m'ait pas tenté, mais bonjour le souk pour trimballer une planche ensuite à travers les îles paumées du Pacifique où on ira).

C'était pas mal... me cherchez pas sur les photos, je les ai prises une fois sorti de l'eau. Lapinette ayant préféré sa session shopping in Sydney ;)


2010_08_16_sydney
Mais faut s'habituer à ça : une baston permanente pour choper ses vagues, façon combat de rue un peu. Pas de règles établies, celui qui a le moins peur de bousiller sa planche fonce dans les autres.
Ils ont des bonnes vagues les Australiens c'est sûr, mais alors qu'est ce qu'ils sont abrutis c'est pas croyable...
M'enfin j'ai rendu la planche au loueur sans un pet, et en ayant largement pris ma part de glisse en m'écartant un peu des autres. C'était cool quoi.


2010_08_16_sydney
La côte au sud de Bondi, en gros la banlieue sud-est de Sydney quoi : une successions de falaises, de petites criques et de baies, plutôt sympa. Et c'est plutôt de la petite maison coquette que du gros immeuble tout laid.


2010_08_16_sydney
Par ici aussi ça surfe de partout, quelques photos prises du côté de Coogee pour les amateurs qui fréquentent ce blog ;)


2010_08_16_sydney
Et je sais bien que ça porte la poisse de prendre un bodyboarder en photo, mais bon il faut reconnaître que la vague est belle quand même...


2010_08_16_sydney
De l'autre côté de la baie de Sydney, au Nord donc, il y a Manly. Banlieue sympa et chicos de l'agglomération, plage immense, rues piétonnes, et tout le gratin des marques de surf.
Pour s'y rendre c'est tranquille : il y a un ferry direct depuis le centre de Sydney, en une demie-heure. Enfin tranquille, c'est vite dit... le jour où on a pris le ferry pour Manly, il y avait des vagues de 5 à 6 mètres sur la côte ("the swell of the year" comme on l'a vu aux infos le soir) et même si la baie de Sydney est en partie protégée de la houle, ça a méchamment brassé sur le bateau. La liaison a d'ailleurs été fermée juste après notre ferry, faut dire que même sans être trop sensibles au mal de mer la gerboulette nous est venue assez rapidement...

Berf, Manly ressemble à ça :


2010_08_16_sydney
Et ce jour-là les vagues envoient effectivement du gros paté... et c'est pas pour ça qu'il y a moins de surfeurs dans l'eau, bien au contraire les mecs chargent tous comme des malades !


2010_08_16_sydney

2010_08_16_sydney
Ben voila, ces quelques jours à Sydney closent notre parcours australien débuté il y a déjà un mois et demi...
Notre collection de panneaux s'achève donc sur les petits bandicoots de Manly !


2010_08_16_sydney
Même si Sydney c'était pas déplaisant, la vie en ville nous a un peu stressé... on avait oublié tout ça ! L'Australie ça restera surtout une génialissime aventure à travers le bush, et des paysages fabuleux.
Un petit bémol sur les gens, vous l'avez certainement senti au fil des remarques de temps en temps dans les articles. L'accueil chaleureux de la famille Loan à Perth a été une exception, par la suite on n'a pas vraiment accroché avec les Australiens. Mais bon on venait d'Indonésie, où c'est définitivement difficile de faire mieux en matière d'ouverture envers les visiteurs !

Maintenant c'est le Pacifique qui se profile à l'horizon, et dans l'immédiat 6 heures d'avion pour rejoindre Rarotonga, la plus grande des îles Cook. Et enchaîner direct avec un vol local pour Aitutaki, notre atoll paradisiaque et favori.
Retour dans le gîte qui nous avait hébergé il y a deux ans, en tant que woofers et pour quelques semaines cette fois-ci !

LES BONS PLANS DES LAPINOUS...

prix indicatifs en dollars australiens, 1€ ~ 1,50$
  pour les transports à Sydney...
Les pass à la semaine MyMulti, qui donnent un accès illimité à tous les bus du réseau, tous les ferries, et tous les trains dans la limite de la zone couverte par le pass. Pour le métro du centre-ville et la proche banlieue de Sydney (Manly, Bondi, Coogee...), le pass MyMulti zone 1 est largement suffisant.
Le MyMulti 1 coûte 41$, c'est imbattable si l'on compte le nombre de trajets en bus, ferry ou métro en une semaine à Sydney. A noter qu'il existe des pass MyBus, MyFerry ou MyTrain qui restreignent l'utilisation à un seul mode de transport. C'est un peu moins cher mais beaucoup plus contraignant...
 
  pour se rendre de l'aéroport en centre-ville, et vice versa...
Comme pour la plupart des grandes métropoles, la desserte de l'aéroport de Sydney est un racket : par le métro (toutes les stations des environs de l'aéroport sont concernées) ou la navette (compagnies de bus privées, SuperShuttle par exemple), c'est 15$ dans chaque sens.
Cependant il y a un bus du réseau qui échappe à la surtaxe : le 400, qui va à Bondi Junction (d'où on rejoint le centre-ville - ou la plage de Bondi - en 5 minutes par le train ou un autre bus). L'arrêt du bus est (sans doute volontairement) bien caché dans l'aéroport, le plus simple est de demander à quelqu'un (attention aux guichets d'information, ils ont des commissions sur la vente de tickets pour les navettes et poussent dans ce sens...).
Contrepartie du bus à tarif normal, le trajet jusqu'à ou depuis Bondi Junction nécessite une bonne heure, donc prévoir large au retour...

Lapinette et Grolapin - dans Australie
commenter cet article

commentaires

Grégounet 23/08/2010 09:28


Encore un chouette article les loulous !! Même si, en effet, les paysages urbains sont moins impressionnants que ceux du bush, j'avoue que toutes ces vagues m'ont fait un peu saliver... Merde y en
a plein le bureau en fait :).
Bisous les fous et bon woofing au paradis ;).