Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog des Lapinous

Les aventures de deux rongeurs autour du monde...
Partager ce blogPage d'accueilContact
Le blog des LapinousNous c'est Coralie et Nico, et notre p'tite Chloé née en 2012. Un goût avéré pour l'aventure et les tropiques, et quelques vadrouilles à notre actif !
Après notre long voyage au cours de l'année 2010, d'autres récits viennent désormais alimenter le blog, au gré de nouvelles destinations...
Nous vivons en Martinique depuis mai 2013.

La grande vadrouille

Initialement le blog des Lapinous a été créé pour nous suivre durant notre périple de mai à décembre 2010. Huit mois d'aventures de l'Indonésie aux archipels du Pacifique...
 
 
 
 
 

Randos en Martinique

Marcheurs réguliers en Martinique, on a compilé ici nos propres topos de randonnée.
De la promenade tranquille aux itinéraires sportifs, une section un peu à part sur le blog...
 

Nos précédentes aventures...

Bali, Madère, la Martinique, Tahiti, les Îles Cook, la Nouvelle-Calédonie, le Vanuatu...
 

Retrouvez-nous !

 

Et retrouvez les copains en voyage !

The Bunnies Blog

English spoken here !

juin 2010 -

Petite parenthèse, c'est le titre qui m'y fait penser, pour dire qu'à cause de ces guignols de l'équipe de France (NDR: l'épisode de Knysna lors de la coupe du monde de foot en Afrique du Sud) on est la risée de tout le monde ici. On se fait passer pour des Belges du coup. Bref.

Une semaine entière sans publier d'article ! J'entends les sifflets d'ici !
Faut dire qu'on a bouffé pas mal de route ces derniers jours pour revenir jusqu'à Lombok, et surtout en retraversant Sumbawa dans l'autre sens. Où l'on a d'ailleurs refait un petit break du côté de Maluk (c'est pas notre faute si y a des vagues à chaque fois qu'on passe ici quand même)...

La dernière fois vous nous aviez laissé à Labuan Bajo sur Flores... l'étape suivante sur le retour c'était donc le ferry vers Sumbawa, vous pourrez remarquer au passage que l'on a notablement pris nos marques depuis l'aller ! Vous apercevez le squat au-dessus des camions de bananes ?


2010_06_13_labuanbajo_maluk
Non non on fait pas juste sécher les paréos...


2010_06_13_labuanbajo_maluk
La traversée nous a donc paru vachement moins longue que dans l'autre sens, vu que l'on a passé un certain nombre d'heures à roupiller...
Une tribu de dauphins déchaînés a même assuré le divertissement !


2010_06_13_labuanbajo_maluk
Ensuite ben c'est de la route, de la route et encore de la route sur Sumbawa, avec des nuits passées comme à l'aller à Bima et Sumbawa Besar.
Avec son lot de paysages sympas (marais salants du côté de Bima)...


2010_06_13_labuanbajo_maluk
De villages...


2010_06_13_labuanbajo_maluk
De pauses détente...


2010_06_13_labuanbajo_maluk
Et malheureusement de crevaisons...


2010_06_13_labuanbajo_maluk
A ce sujet j'ai fini par craquer et ai investi une quinzaine d'euros (une fortune ici) dans un pneu arrière tout neuf, l'ancien trop usé mettait la chambre à air et mes nerfs à rude épreuve. Je verrai avec le loueur si y a moyen de récupérer une éventuelle subvention.

Pour les vrais durs de mécanos avec des gros bras tatoués qui fréquentent ce blog (je les sais nombreux), voila au passage comment on répare un trou dans une chambre à air en Indo sans même démonter la roue, sans rustine ni fioritures, en la mettant sous presse sur un poelon pour faire fondre le caoutchouc et reboucher le trou.


2010_06_13_labuanbajo_maluk
Bref on a fini par arriver à Maluk, un peu plus de route que si on avait pris direct le ferry pour Lombok, mais on avait quelques jours de rab et de bons souvenirs de glisse dans le secteur.
Arrivée sous un monstre orage tropical comme on n'en avait pas encore vu jusqu'ici. Cela dit on n'a plus revu une goutte ensuite, comme quoi la saison sèche commence (enfin !) à frétiller.


2010_06_13_labuanbajo_maluk
On a retrouvé nos chemins boueux...


2010_06_13_labuanbajo_maluk
Et giboyeux...
Je devance les reproches oui on roulait sans casque, c'est mal (et Fab à droite en plus de ça)...


2010_06_13_labuanbajo_maluk
Mais c'était juste pour la photo hein (nos parents lisent le blog quand même), on les a remis juste après.


2010_06_13_labuanbajo_maluk
Vous aurez reconnu notre petit spot de surf favori, sauf que là pour le coup les vagues étaient énormes...


2010_06_13_labuanbajo_maluk
Alors ce jour-là on a été voir les forts un peu plus loin, mais on ne s'est pas mis dans la flotte !


2010_06_13_labuanbajo_maluk

2010_06_13_labuanbajo_maluk
Une petite compil de mes vidéos surfistiques du jour mais en fait on n'y voit pas trop de vagues surfées, les mecs se faisaient surtout défoncer les uns après les autres et y avait de moins en moins de monde d'opérationnel...




Le jour suivant on décide de se rapprocher logistiquement des spots, la houle étant prévue un peu à la baisse on pressent des possibilités. On quitte donc Maluk et on prend une chambre à Sekongkang dans un genre de surf camp, hébergement assez atypique peuplé exclusivement par des surfeurs suivant à la lettre un programme « je surfe, je bouffe, je dors, mais avant chacune de ces activités je descends un ou deux litres de bière » relativement éloignés de nos standards et goûts habituels.
Mais ça nous évitera les quinze bornes de route de montagne qu'il fallait se taper depuis Maluk, dans un sens puis dans l'autre, à chaque tentative de session. Et puis le cadre est vraiment sympa...


2010_06_13_labuanbajo_maluk
Le comble c'est que notre première session on l'a faite du côté de Maluk finalement, plus ou moins coachés par un Français du surf camp qui sentait un bon coup à jouer sur un spot au doux nom de Supersucks (rapport au fait qu'à chaque vague la flotte sur le récif est aspirée et que donc il n'y a plus trop de profondeur pour amortir une chute éventuelle)...


2010_06_13_labuanbajo_maluk

2010_06_13_labuanbajo_maluk
C'était pas trop gros et on pouvait se permettre de tomber sans récupérer au passage une scarification corallienne. Je me suis pas mal amusé au final, ce goret de Fab sorti un peu plus tôt pour faire quelques photos a loupé mes vagues, mais allez je mets quand même une photo d'un inconnu :


2010_06_13_labuanbajo_maluk
Ah si y a bien celle-là mais on dirait Alex quand il apprenait à surfer, ça me fait un peu mal !


2010_06_13_labuanbajo_maluk
Faut avouer, au surf camp on a vite pris le pli...


2010_06_13_labuanbajo_maluk

2010_06_13_labuanbajo_maluk
Sur deux jours c'était pas mal, après au troisième on commençait un peu à tourner en rond et puis les mecs là-dedans sont lobotomisés quoi... Quand ils sont pas dans l'eau évidemment ils parlent - uniquement - de surf, ou ils regardent des vidéos - uniquement - de surf sur leurs ordis portables. Mais vraiment rien d'autre et avec un point de vue affiché « l'Indo c'est bien parce que y a des vagues et que c'est pas cher mais pour le reste c'est vraiment pourri » assez lourdingue voire gerbant.

On a quand même fini sur une très bonne note avec une dernière session excellente à Tropical, le spot qui nous a vu débuter le surf sur le corail il y a quelques semaines. Enfin surtout pour moi parce que le pauv' Fab a pas trop senti l'affaire !
Des conditions assez similaires à la dernière fois, avec quelques bons lavages de sinus et chatouilles de tympans quand les grosses séries se pointaient, mais pas de bobo ni pour nous ni pour les planches.


2010_06_13_labuanbajo_maluk
Ce coup-ci c'est vraiment moi sur la photo, merci Fab !


2010_06_13_labuanbajo_maluk
Photo souvenir !


2010_06_13_labuanbajo_maluk

 

Quelques prix indicatifs...  (2010)
en milliers de roupies (seribu rupiah), 1 € ~ 11,5 rb
  Maluk
  • hôtel Cottages 130 rb la chambre pour deux avec petit-dej
  Sekongkang
  • surfcamp Rantung 80 rb la chambre pour deux sans petit-dej
  • location de planches (au surfcamp) 25 rb la demi-journée

commentaires

Grolapin 14/06/2010 06:56


Désolé je m'étais planté dans le lien de la vidéo, merci Elsa d'avoir suivi ;)

Loïc, le surf camp s'appelait Rantung Homestay je crois, environ 2 bornes après Sekongkang. C'est sûr que malgré la situation pas mal je le conseillerais pas à des non-surfeurs pour pas passer un
séjour en étant marginalisés. Déjà nous, surfeurs mais sans nos propres planches 'tain la honte, on nous parlait pas trop...


Lqpinette 14/06/2010 02:36


Lombok me voilaaaaaaaaaaaaa


lolodesiles 13/06/2010 21:04


Je crois bien que j'ai été dans le même surf-camp. Effectivement, pour le non-surfeur que je suis, les contacts avec la "population locale" ont été quasi-inexistants. Même Rumaji, qui est capable
d'habitude de faire parler un tas de cailloux, s'est contenté d'écouter d'une oreille distraite et ennuyée les conversations qui tournaient autour d'un sujet unique: le surf...


Kro 13/06/2010 20:31


Bientôt Lapinette va arriver!!! Profitez bien!!!
Bisous


alex (surf begginer) 13/06/2010 19:45


J'vois pas vraiment pourquoi ça te fait mal ! C'est un style particulier c'est tout. A bas les roller et les aerials, c'est tout le temps pareil ;-D
Pour avoir passer 2 heures samedi dans un plan d'eau affreux : vent onshore, clapot, vagues pas calées, rame rame et re-rame...je peux vous dire que les photos de surf font sacrément envie (pas les
grosses laaaa hein, la gauche que vous avez surfé).
Bref encore un post qui fait réver.
qu'est ce que vous allez nous trouver pour le prochain ?