Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog des Lapinous

Les aventures de deux rongeurs autour du monde...
Partager ce blogPage d'accueilContact
Le blog des LapinousNous c'est Coralie et Nico, et notre p'tite Chloé née en 2012. Un goût avéré pour l'aventure et les tropiques, et quelques vadrouilles à notre actif !
Après notre long voyage au cours de l'année 2010, d'autres récits viennent désormais alimenter le blog, au gré de nouvelles destinations...
Nous vivons en Martinique depuis mai 2013.

La grande vadrouille

Initialement le blog des Lapinous a été créé pour nous suivre durant notre périple de mai à décembre 2010. Huit mois d'aventures de l'Indonésie aux archipels du Pacifique...
 
 
 
 
 

Randos en Martinique

Marcheurs réguliers en Martinique, on a compilé ici nos propres topos de randonnée.
De la promenade tranquille aux itinéraires sportifs, une section un peu à part sur le blog...
 

Nos précédentes aventures...

Bali, Madère, la Martinique, Tahiti, les Îles Cook, la Nouvelle-Calédonie, le Vanuatu...
 

Retrouvez-nous !

 

Et retrouvez les copains en voyage !

The Bunnies Blog

English spoken here !

août 2014 -

Le fjord du Saguenay est accessible aussi bien par son côté sud que par son côté nord, les deux rives faisant partie du même parc provincial (géré par la Sepaq) « Fjord-du-Saguenay ». La rivière elle-même constituant un autre parc, le « Parc marin du Saguenay-Saint-Laurent » (géré lui fédéralement par les Parcs Canada) qui englobe également une vaste zone du fleuve Saint-Laurent, avec pour but de protéger les baleines et en particulier les bélugas.

En provenance directe du zoo de Saint-Félicien et après une nuit de camping sauvage au bord de l'eau, on commence par sa partie sud en débarquant au centre d'accueil perdu au fond de la baie Éternité...

saguenay
C'est l'occasion d'un gros investissement : c'est notre premier parc de l'organisme Sepaq, et comme il y en aura à coup sûr beaucoup d'autres par lesquels on passera par la suite on opte pour le pass... annuel ! En fait le choix est limité, soit on paye les droits d'entrée à la journée soit pour l'année complète. Avec en plus l'extension à tous les parcs du réseau, on est tranquilles pour l'ensemble du voyage.
Pour info la carte annuelle Sepaq version famille coûte 135 dollars canadiens (environ 90 €) pour deux adultes et un nombre illimité d'enfants, et offre deux nuits de camping dans n'importe quel parc. Bref, c'est vite rentable (à partir de 3 ou 4 nuits passées dans les parcs québecois de la Sepaq).

Les activités du coin : sorties en zodiac ou kayak de mer dans le fjord à la recherche des bélugas, via ferratas vertigineuses, randonnées...
Avec une gamine de deux ans et une météo assez capricieuse, on part sur cette dernière option avec cirés et k-ways prêts à être dégainés !

saguenay
La rando prisée du secteur mène au Cap Trinité (sentier de la Statue), un promontoire avec vue panoramique sur le fjord... et effectivement où se trouve la statue de Notre-Dame-du-Saguenay. Annoncée pour 3-4 heures de marche au total pour l'aller-retour depuis la baie Éternité.
Et environ 300 mètres de dénivelé, encaissés dès le départ pour grimper en haut des falaises.

saguenay
Premiers points de vue au-dessus de la baie, sous un ciel complètement bouché...

saguenay
Le sentier redescend ensuite sévèrement vers le fjord du Saguenay, par une longue succession d'escaliers en bois qu'il faudra regrimper au retour...
Et s'achève au Cap Trinité où une plateforme bien sécurisée pour petits et grands a été aménagée au-dessus des falaises du fjord !

saguenay
Le panorama : juste à droite l'entrée de la Baie Éternité, au fond l'embouchure sur le Saint-Laurent, en face la rive nord du fjord...

saguenay
Mini-Lapinette prend de plus en plus goût à la randonnée québecoise en marchant sur les portions planes de sentier, par contre les montées et descentes c'est pas encore en autonomie... et on n'est plus très loin du poids maximal acceptable pour les porteurs !

saguenay
On a pas trop mal joué le coup côté météo, infecte toute la journée avec énormément de pluie... sauf un créneau de trois heures pile poil pour la rando : dernières gouttes juste avant le départ, reprise du déluge juste après l'arrivée ! Du coup le programme vire ensuite au repos général, avant de revenir en arrière sur la route pour basculer de l'autre côté du fjord.

Nouvelle nuit à l'arrache, avec de nouveaux spots possible dans le secteur : les aires de déneigement prévues pour l'hiver, bien en retrait de la route à la lisière de la forêt.
Le temps s'améliore et le lendemain c'est grand beau du côté de la baie Sainte-Marguerite !

saguenay
On reprend les chaussures de marche dans cette autre partie du parc du Saguenay, pour atteindre un point d'observation des baleines. La rando s'appelle « la Halte du Béluga »...

saguenay
Et démarre par un pont suspendu qui traverse la rivière Sainte-Marguerite !

saguenay
Il faut une petite heure de marche, totalement plate et même faisable en VTT, pour rejoindre la plateforme en bois aménagée en poste d'observation à l'entrée de la baie...

saguenay
Aucune baleine à l'horizon, pas le moindre béluga... Trente minutes à scruter la surface du fjord en espérant un petit remou ou un panache soufflé par un cétacé du coin, sans succès. Dommage !

saguenay
D'une manière générale le parc du Saguenay offre de beaux points de vue mais nous a un peu déçus : en ayant eu la chance d'être passés auparavant par la Norvège ou la Nouvelle-Zélande, les critères d'appréciation pour les paysages de fjord sont un peu différents !

La suite du programme maintenant c'est de redescendre vers le Saint-Laurent et d'embarquer sur un ferry pour rejoindre l'autre côté du fleuve.
C'est prévu pour demain, et on se dépêche de réserver la traversée avec notre camping-car : rien que pour trouver de la place pour la nuit dans un camping dans le coin de Tadoussac c'est galère, c'est le dernier week-end de l'été et tout est pris au fameux camping « Paradis Marin » réputé pour ses passages de baleines juste au pied des emplacements !

On se pose dans un autre terrain, au bord du Saint-Laurent lui aussi mais moins bien situé, avec des rochers et dans une portion moins profonde du fleuve qui fait que les baleines restent loin au large.

saguenay
Les baleines du Saint-Laurent les voilà, à gauche des kayakistes... Archi-zoomées au téléobjectif, autrement dit quasi impossible à distinguer à l'oeil nu depuis la rive.

saguenay
Alors finalement, le coin qui ravit toute la famille dans le secteur c'est le village de Tadoussac lui-même !
Petits bars, petits restos, assez touristique mais pas bondé. Et des jolies vues sur le Saint-Laurent...

saguenay

saguenay
Sans oublier comme dans tout village québecois qui se respecte un square suréquipé et délaissé, qui fait le bonheur de notre Mini-Lapinette (et le nôtre également puisqu'elle y dépense son trop plein d'énergie) !

saguenay
Magnifique en fin de journée, la balade qui part du village vers la pointe rocheuse (sentier de la Pointe de l'Islet) mène jusqu'à l'embouchure du fjord du Saguenay...

saguenay
On enfile les épaisseurs étant donné que l'ambiance sur les rochers est plutôt fraîche, la température de l'eau ici en plein été est à... 4°C !

saguenay
Coucher de soleil dans l'alignement du fjord...

saguenay

saguenay
Le lendemain comme prévu on longe le Saint-Laurent vers le nord sur quelques kilomètres pour embarquer sur le ferry au village des Escoumins, à destination de Trois-Pistoles sur la rive opposée du fleuve.

Il y a plusieurs possibilités de traverser, plus au sud entre Saint-Siméon et Rivière-du-Loup ou plus au nord entre Baie-Comeau et Matane quasiment dans l'embouchure du Saint-Laurent. Les tarifs sont assez proches (c'est la même société qui gère tous les ferries) et coûtent une petite fortune pour un camping-car, plus de 250 dollars canadiens soit environ 170 €. Il faut dire que l'on prend autant de place que quatre voitures standard...

saguenay
La traversée dure une heure et demie, sous la pluie jusqu'à l'arrivée sur la rive sud du Saint-Laurent sur le quai de Trois-Pistoles...
Une météo pourrie que l'on met à nouveau à profit pour avaler des kilomètres en direction de la lointaine Gaspésie !

Lapinette et Grolapin - dans Québec
commenter cet article

commentaires

Houston MacDougal 17/03/2017 19:35

Une escapade québécoise qui me rappelle franchement mon road trip vers le fjord et les baleines du Saint Laurent, ça fait plaisir à lire!

Mr BIC 24/08/2015 15:08

Bonjour,

j'avais une question, pour aller à la baie sainte marguerite pour la Halte du Béluga, vous avez traversé l'anse de saint Jean, ou vous l'avez contourné par Saguenay puis descendu vers Tadoussac ?

Merci

Lapinette et Grolapin 27/08/2015 08:38

De l'Anse-Saint-Jean au sud du fjord à la baie Sainte-Marguerite au nord, on a contourné par la route en revenant jusqu'à Saguenay.
On n'a pas entendu parler d'une possible traversée directe du fjord par bateau, même en simple piéton...