Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog des Lapinous

Les aventures de deux rongeurs autour du monde...
Partager ce blogPage d'accueilContact
Le blog des LapinousNous c'est Coralie et Nico, et notre p'tite Chloé née en 2012. Un goût avéré pour l'aventure et les tropiques, et quelques vadrouilles à notre actif !
Après notre long voyage au cours de l'année 2010, d'autres récits viennent désormais alimenter le blog, au gré de nouvelles destinations...
Nous vivons en Martinique depuis mai 2013.

La grande vadrouille

Initialement le blog des Lapinous a été créé pour nous suivre durant notre périple de mai à décembre 2010. Huit mois d'aventures de l'Indonésie aux archipels du Pacifique...
 
 
 
 
 

Randos en Martinique

Marcheurs réguliers en Martinique, on a compilé ici nos propres topos de randonnée.
De la promenade tranquille aux itinéraires sportifs, une section un peu à part sur le blog...
 

Nos précédentes aventures...

Bali, Madère, la Martinique, Tahiti, les Îles Cook, la Nouvelle-Calédonie, le Vanuatu...
 

Retrouvez-nous !

 

Et retrouvez les copains en voyage !

The Bunnies Blog

English spoken here !

août 2014 -

L'étape précédente c'était le parc national de la Mauricie... Quelques heures de route, une pause à La Tuque (où les habitants doivent avoir le moral solide la ville n'ayant pas l'air « pleine de fun ») et une nuit de camping sauvage plus tard, on atteint la rive sud du lac Saint-Jean.

lac_saint_jean
En fait le lac Saint-Jean serait à classer dans la catégorie « mer intérieure » : 45 km de long par 25 km de large, pour comparer en superficie ça fait 7 fois le bassin d'Arcachon... et on distingue à peine la rive opposée même dans le sens de largeur.

lac_saint_jean
Au-delà des activités nautiques liées au lac, la région est réputée pour sa gastronomie. De la cuisine du terroir qui ne s'embarrasse pas de considérations caloriques : tourtes à la viande et aux pommes de terre, tartes aux bleuets bien épaisses... les bleuets étant une variété de myrtilles plus ou moins sauvages, ceux du lac Saint-Jean étant réputés dans tout le Québec, et omniprésents sur des petits étalages que l'on trouve partout au bord des routes dans le coin.

Sans savoir que c'est une communauté amérindienne (à part quelques échoppes d'artisanat devant les maisons, il n'y a pas vraiment de signe distinctif) on déniche un camping tout au bord du lac à Mashteuiatsh. C'est notre premier camping privé c'est-à-dire hors haltes municipales et parcs nationaux, et ça nous paraît cher. Mais bon il y a une laverie et ça commençait à devenir urgent après les randos en Mauricie...

lac_saint_jean
Comprendre les distinctions entre tribus amérindiennes (le terme indien n'est plus utilisé) n'est pas forcément évident... À Mashteuiatsh on est chez les Montagnais (le nom historiquement donné par les colons européens) qui se nomment Innus dans leur propre langue et se rattachent à d'autres communautés innues sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent. Les Innus forment avec entre autres les Cris, les Micmacs et les Algonquins la famille des Algonquiens.
L'autre grande famille amérindienne du Québec porte un nom évocateur puisque ce sont les Iroquoiens, qui englobent par exemple les communautés des Hurons.
Algonquiens et Iroquoiens forment les peuples des Premières Nations du Québec.
Enfin les Inuits, ou Eskimos qui vivent dans le Grand Nord du Québec et plus largement de tout le Canada ne sont pas considérés comme des Amérindiens.
Tout le monde a suivi ?

Le Grand Manitou avait dû être contrarié ce jour-là, on a pris un formidable orage sur la tête dans la nuit. La région était en alerte météo et on scrutait les bulletins de vigilance sur le wi-fi du camp... jusqu'à ce que l'électricité saute, et donc la connexion. Rafales violentes, déluge, jour en pleine nuit sous les éclairs ininterrompus, foudre qui tombe à proximité, on faisait pas les malins dans le camping-car garé pile à côté de grands arbres... et pendant ce temps-là malgré le boucan, l'imperturbable Mini-Lapinette ronflait...

À l'extrémité ouest du lac Saint-Jean, près du village de Saint-Félicien, il y a un point d'intérêt connu dans tout le Québec : le zoo sauvage. Le concept étant d'être au milieu des animaux en liberté (ou plutôt semi-liberté, la réserve cloturée fait environ 5 km²). On s'y balade en petit train...

lac_saint_jean
Petit train avec des grilles aux fenêtres, pour empêcher les observateurs téméraires de descendre pendant les arrêts...

lac_saint_jean
Autant que pour éviter qu'un ours ne vienne s'intéresser d'un peu trop près aux pique-niques des passagers !

lac_saint_jean
Il y a beaucoup de cervidés dans la réserve : des wapitis (qu'on ne trouve pas au Québec mais dans l'ouest du Canada)...

lac_saint_jean
Des petits cerfs de Virginie (le cousin nord-américain du chevreuil, qui pullule d'ailleurs autant)...

lac_saint_jean
Des caribous (devant c'est un boeuf musqué), appellation locale des rennes...

lac_saint_jean
On peut apercevoir également des orignaux (l'équivalent des élans en Europe du Nord) mais plus discrets, aussi bien dans la réserve que lors de nos balades en forêt.
Une meute de loups aussi, mais pour eux on ne peut plus parler de semi-liberté puisqu'ils sont dans un enclos à part afin d'éviter qu'ils ne se servent dans la réserve comme dans un garde-manger.
Et il y a aussi des bisons...

lac_saint_jean
Un ours qui fait la circulation !

lac_saint_jean
Le zoo de Saint-Félicien comporte aussi une partie plus conventionnelle avec des animaux dans des enclos. Les espèces représentées sont principalement issues des régions boréales, comme l'ourse blanc qui est la star du parc avec son bassin !

lac_saint_jean

lac_saint_jean
Il y a aussi quelques spécimens un peu moins impressionnants. Enfin moins impressionnants visuellement parlant mais qui se rattrapent autrement... snif snif... oui c'est une mouffette, cousine du putois !

lac_saint_jean
Pas de griffes énormes, pas d'émissions odorantes diaboliques, voila un animal sympa : le racoon, ou raton-laveur.

lac_saint_jean
Le parc abrite aussi une ferme dans laquelle toutes les bêtes sont en liberté. Comment une gamine qui fait des bisous à un ours blanc à travers une vitre peut-elle être terrorisée par un cochon (certes assez laid) ?

lac_saint_jean
Après une grosse partie de journée consacrée à la visite du zoo sauvage de Saint-Félicien, on décide de laisser tomber le secteur du lac Saint-Jean. Il y a bien un parc national sur la rive opposée (Pointe-Taillon) mais le coin ne nous emballe pas, et la météo pas au top sans prévisions d'amélioration.
On reprend la direction du fleuve Saint-Laurent ce qui nous fera passer par le fjord du Saguenay, notre prochain choix d'étape.

Nouvelle nuit sans chercher de terrain de camping officiel, sur une aire de point de vue au bord de la rive sud de la rivière Saguenay, un peu après la ville industrielle de La Baie...

lac_saint_jean
La suite ça sera les randos dans le fjord, d'abord côté sud vers la Baie Éternité puis côté nord vers la Baie Sainte-Marguerite !

Lapinette et Grolapin - dans Québec
commenter cet article

commentaires

fllap 17/11/2014 21:44

Hello,
me revoilà votre vieille fan Lélia des fllap ex en vadrouille...
C'est amusant de vous voir partager vos voyages avec votre petit bout de fille...
Nous avions adoré le Québec nous avions découvert les parcs de la Gaspésie, mais la Mauricie à l'air superbe.
Bref , je m'adresse aux spécialistes de la Martinique car je réfléchis à un point de chute pour les vacances d 'été, rien de fait, rien de sûr, mais je commence à avoir des fourmis et des envies de
voyage au long court, alors pourquoi pas la Martinique
Alors si vous aviez qq conseils, on prend !. Du genre Guadeloupe ou Martinique?
L'été juillet ou aout ? une compagnie aérienne en particulier? un budget moyen pour une famille sac à dos?
On fait des échanges de maison depuis plusieurs années alors pareil si dans votre réseau qq'un est intéressé par un échange été 2015 en Anjou ...
En tout cas c'est toujours un plaisir de vous suivre, merci pour ces belles cartes postales
Au plaisir de vous lire la famille lapinous
Lélia pour les FLLAP

Lapinette et Grolapin 04/12/2014 02:55



Salut les FLLAP !


Pour du roots et du sauvage aux Antilles, privilégiez les îles anglophones avec en tête de liste la Dominique... car j'ai bien peur qu'après avoir vadrouillé comme ce que vous avez fait, les
Antilles françaises ne vous dépaysent pas trop malgré tous leurs atouts, et surtout que vous y tourniez assez vite en rond.
On préfère subjectivement la vie ici en Martinique que l'on trouve moins occidentalisée qu'en Guadeloupe, mais la Gwada c'est tout un archipel et peut-être plus de choses à découvrir
(Marie-Galante, les Saintes, la Désirade...)
Bon ça fait plus d'un an et demi qu'on vit en Martinique et on n'en a pas non plus fait le tour, alors ça se discute aussi.


Une idée de trip sac à dos qui est sur nos tablettes depuis longtemps mais qu'on suggère bien volontiers, c'est de parcourir l'arc antillais d'île en île en faisant des sauts de puce en ferry de
Trinidad jusqu'à la Guadeloupe, en passant par Grenade, les Grenadines, Saint-Vincent, Sainte-Lucie, la Martinique et la Dominique. Il y a "juste" une traversée qui fait défaut par bateau (hors
bateau-stop), c'est entre Saint-Vincent et Sainte-Lucie. L'alternative étant l'avion avec la LIAT, qui fait transiter par Barbade et qui permet de la rajouter sur la liste.


Sinon en moins routard une valeur sûre c'est de combiner Guadeloupe ou Martinique avec la Dominique ou Sainte-Lucie. Il y a beaucoup, beaucoup plus à faire en Dominique qui est vraiment notre île
coup de coeur dans la Caraïbe.


Entre juillet et août, il faut juste savoir que plus on avance dans la saison cyclonique (qui démarre ici vers juin-juillet et finit vers octobre-novembre) plus la mer est chaude et donc plus le
risque est élevé. Donc plutôt juillet. Il faut avoir conscience aussi que les îles du nord de l'arc sont plus souvent touchées par la trajectoire des tempêtes tropicales que les îles du sud. Mais
la météo de saison cyclonique, hors jours de passage d'une tempête ou d'un cyclone, c'est généralement grand beau et souvent bien plus qu'en mai-juin ou novembre-décembre qui sont des périodes de
transition assez humides.


Pour les compagnies aériennes, XL Airways est une low cost donc avec tous les services payants et une ponctualité assez peu fiable, Corsair c'est pas beaucoup mieux, Air Caraïbes et Air France ça
va mieux et y a souvent des promos (400€ AR pour les Antilles au départ de Paris est une très bonne affaire, au-delà de 600€ ça commence à ne plus être intéressant même en vacances scolaires).
Depuis la province Air Caraïbes et Air France proposent une offre type TGV Air pour une montée à la capitale à tarif très réduit.


Pour le budget général c'est assez variable suivant chaque personne. Pour exemples : un T3 en villa ou résidence en bord de mer doit coûter dans les 500€/sem (leboncoin marche très fort pour ça
aux Antilles), une voiture de loc c'est dans les 25€/jour chez les sociétés locales (pas les grandes enseignes) et c'est quasi indispensable car les transports collectifs sont archi-limités et
sans notion d'horaire, le coût des produits en supermarché c'est autour d'une fois et demi celui de métropole en moyenne (très variable d'un article à un autre). Manger "local" c'est bon, mais
pas forcément moins cher sauf à avoir son propre jardin avec ses légumes et ses arbres fruitiers...


Tenez-nous au courant des réflexions de votre p'tite famille pour l'été prochain !