Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog des Lapinous

Les aventures de deux rongeurs autour du monde...
Partager ce blogPage d'accueilContact
Le blog des LapinousNous c'est Coralie et Nico, et notre p'tite Chloé née en 2012. Un goût avéré pour l'aventure et les tropiques, et quelques vadrouilles à notre actif !
Après notre long voyage au cours de l'année 2010, d'autres récits viennent désormais alimenter le blog, au gré de nouvelles destinations...
Nous vivons en Martinique depuis mai 2013.

La grande vadrouille

Initialement le blog des Lapinous a été créé pour nous suivre durant notre périple de mai à décembre 2010. Huit mois d'aventures de l'Indonésie aux archipels du Pacifique...
 
 
 
 
 

Randos en Martinique

Marcheurs réguliers en Martinique, on a compilé ici nos propres topos de randonnée.
De la promenade tranquille aux itinéraires sportifs, une section un peu à part sur le blog...
 

Nos précédentes aventures...

Bali, Madère, la Martinique, Tahiti, les Îles Cook, la Nouvelle-Calédonie, le Vanuatu...
 

Retrouvez-nous !

 

Et retrouvez les copains en voyage !

The Bunnies Blog

English spoken here !

mai 2010 -

Plongée sur l'île de Menjengan

Expédition plongée depuis notre hôtel à Pemuteran, direction l'île de Menjengan à une demie-heure de bateau, une réserve naturelle où les plongées sont top.

Tout est nickel, le bateau, le mono sympa, le matos et les conditions sans houle ni vent ni nuages ! En plus on est que tous les trois.


2010_05_10_pemuteran
Alors l'île de Menjengan comment dire...


2010_05_10_pemuteran

2010_05_10_pemuteran

2010_05_10_pemuteran
Vous avez dit paradisiaque ?


2010_05_10_pemuteran
Et le récif corallien en-dessous est dingue. Le rude programme de la journée : plongée le matin, repas et quartier libre le midi pour faire du masque et tuba sur le récif, nouvelle plongée l'aprem sur un autre spot. On a le coin que pour nous, c'est énorme...
Je regarde mon profondimètre : l'eau est à 32 degrés en surface, et encore à 31 degrés à 25m de profondeur.


2010_05_10_pemuteran
La première plongée est magique, un vrai aquarium, des couleurs extra. Et deux tortues qui viennent nous achever. Menjengan n'a pas grand chose à envier aux atolls du Pacifique sur ce coup-là...


2010_05_10_pemuteran

2010_05_10_pemuteran
Pause du midi...


2010_05_10_pemuteran

2010_05_10_pemuteran
A laquelle on consacre quelques minutes seulement, impossible de résister au récif on a passé je sais pas combien de temps dans l'eau avec simplement le masque et les palmes !


2010_05_10_pemuteran

2010_05_10_pemuteran

2010_05_10_pemuteran

2010_05_10_pemuteran

2010_05_10_pemuteran
Puis deuxième plongée, dérivante, sur un tombant. Coraux sensationnels, passage au milieu d'un banc de carangues, murène... Encore du lourd !


2010_05_10_pemuteran

2010_05_10_pemuteran

2010_05_10_pemuteran

2010_05_10_pemuteran
Une dernière photo de plongée pour vous faire admirer mon brushing...


2010_05_10_pemuteran
Fin d'aprem tranquille après être rentrés à l'hôtel, piscine, et encore du snorkelling devant la plage de Pemuteran parce qu'on n'en a jamais assez !

A noter qu'il y a du bon snorkeling juste devant l'hôtel (le Adi Assri), l'expérimentation pour accélerer la croissance des coraux sur le récif, par stimulation électrique, étant un succès.

2010_05_10_pemuteran

De la bonne journée parfaite comme on en rêvait pour recharger les batteries après l'intense vadrouille javanaise !
Il manquait juste ma Lapinette !


2010_05_10_pemuteran

Maintenant on met le cap sur Lombok où on devrait arriver demain matin, après une traversée depuis Bali sur le ferry de nuit si on arrive à le choper ce soir de l'autre côté de l'île par rapport à Pemuteran où on est en ce moment...

 

Quelques prix indicatifs...  (2010)
en milliers de roupies (seribu rupiah), 1 € ~ 11,5 rb
  Pemuteran
  • hôtel Adi Assri 325 rb la (luxueuse) chambre standard pour trois avec petit-dej
  • taxi Pemuteran - Padangbai (arrêts « touristiques » à volonté au cours de la journée) 600 rb

 

LES BONS PLANS DES LAPINOUS...

 
  pour la plongée à Pemuteran...

Le club Sea Rovers, sérieux et impeccable ce qui n'est pas une généralité dans le coin, qui propose la journée à Menjengan (deux plongées, repas du midi sur l'île, snorkeling libre sur le récif) à 1000 rb.
Il est situé au bord de la plage de Pemuteran, et est lié à l'hôtel Adi Assri (mais ouvert à tous).

  pour la location de deux-roues en Indonésie...

Beaucoup de voyageurs ont dû aller en Indonésie et à Bali en particulier sans faire attention à tout ce qui suit pour louer un scooter, et sont passés entre les gouttes. C'est toujours pareil, tant qu'il n'arrive rien ça se passe comme sur des roulettes.
Rien ne vous oblige à suivre les conseils ci-dessous, cependant ils pourraient bien vous éviter quelques ennuis...

Le permis international
En théorie la réglementation demande d'avoir avec soi le permis international avec la case moto cochée et le permis français.
En pratique il faut bien que la case "moto" soit cochée pour éviter les embrouilles éventuelles avec la polisi en cas de contrôle, et la prune ou le bakchich qui va avec (le loueur lui il s'en moque totalement du permis, du moment qu'on paye la location). En Indo les touristes sont un complément de revenu non négligeable pour la police...
Or il n'y a pas de distinction de cylindrée sur le permis international, et sans le permis moto français (le vrai, pas le moins de 125cc) sauf énorme coup de chance à la préfecture ils ne cocheront pas la case.
Dès lors trois options possible, glanées auprès d'autres voyageurs :
- aller faire le forcing à la préfecture pour obtenir le coup de tampon, quitte à éventuellement leur proposer de rajouter la mention manuscrite < 125cc à côté
- gribouiller le tampon soi-même (c'est mal, mais allez demander à un agent indonésien d'identifier un vrai tampon préfectoral d'un département français)
- dans les rues de Kuta ou de Sanur, et sûrement ailleurs à Bali, il est relativement facile de se faire appliquer sur le permis n'importe quel faux tampon plus vrai que nature
La première solution c'est vraiment selon l'humeur du gars au guichet, et de votre force de persuasion. Pour nous ça avait marché à la tête du client : on était trois à faire la démarche, deux d'entre nous ont eu le tampon.

L'assurance
Quand elle existe ce qui est loin d'être une généralité, l'assurance des loueurs indonésiens ne couvre que les dommages matériels et certainement pas une hospitalisation (à moins de souscrire en plus l'option full insurance dans le cas où le loueur la propose, ce qui rare). C'est votre assurance française qui intervient, mais il faut vérifier que vous êtes couverts à l'étranger avec un véhicule de location, en particulier pour un deux-roues (et généralement non, il faut ajouter une option au contrat).

L'engin
De préférence avec des vitesses manuelles, les scooters automatiques c'est infernal dès que la route grimpe un peu, ça broute à mort, c'est plus cher. Et ça consomme plus. Pour les surfeurs, à Kuta ou Legian sur Bali la plupart des motos sont équipées de racks pour les planches, ce qui est nettement moins facile à trouver ailleurs.
De base, les véhicules indonésiens ne sont pas autorisés à sortir de leur île, le loueur doit payer une taxe supplémentaire pour avoir des papiers qui permettent de passer d'île en île, dans le cas où l'on souhaite le faire (pour rejoindre Lombok par exemple) il faut s'assurer avant de prendre le scooter qu'il peut bien sortir de Bali, sous peine d'ennuis avec la polisi. Le port du casque est obligatoire partout, et de toutes façons vue la circulation infernale à Bali notamment, c'est suicidaire de conduire sans...

Le passeport laissé en garantie
Parfois le loueur demande le passeport en gage. Ce n'est pas trop conseillé, on ne sait jamais ce qui peut arriver. A Bali la plupart du temps l'adresse de l'hôtel et une photocopie du passeport suffisent. Si ça ne satisfait pas le loueur, autant en chercher en un autre ce n'est pas ce qui manque.
Pour les locations longue durée c'est plus délicat, le loueur tient généralement à garder le passeport coûte que coûte. Si vous louez plusieurs scooters, ne laissez qu'un seul passeport pour tout le monde, et pensez à faire des photocopies de celui qui est laissé pour les garder avec soi...

Le budget
25000 ou 30000rp par jour de location, sur Bali c'est un bon prix. Plutôt 35000 ou 40000rp à Lombok (et bien plus cher en s'éloignant encore plus loin vers l'Est).
Un litre d'essence coûte en station service 4500rp, c'est le prix fixé par le gouvernement. 5000 ou 6000rp en bord de route, dans les bidons que les habitants mettent en vente devant chez eux après avoir un peu coupé l'essence avec de l'eau. Mais c'est rudement pratique pour pas tomber en rade quand on ne fait pas trop attention à la jauge, qu'elle est cassée, ou que les stations service ne courrent plus les routes notamment en dehors de Bali...
La consommation de bécanes standard 125cc, au niveau du budget essence c'est environ 10000rp / 100km.
Pour un bakchich classique en Indo en cas de contrôle délicat, 50000rp devraient suffire...

commentaires

Benouche 13/05/2010 10:38


Lovely.

Et je sens que votre périple n'a pas fini de nous en faire baver.


Gallus 11/05/2010 20:44


Ouais moyen moyen, j'ai vu les mêmes poissons à la jardinerie d'Atlantis...


louloutte 11/05/2010 18:07


Et pourquoi pas les noter aussi pendant qu'on y est..les poissons!!!
Bon je vois que tu ne te débrouilles pas trop mal avec la langue, mais j'ai un peu de mal à comprendre parceque ce nèvé pava leve javanaivais que jévé aviprivis a l'évécovoleve


LOUL 11/05/2010 18:02


Et pourquoi pas leur mettre des notes !!! Bon je vois que t'es au point pour la langue, mais ce n'est pava leve javanaivais que java aprivis alava ecovoleve.biz Loul


flodoudou 11/05/2010 14:20


Une bouffée de nature, j'en bave comme un lambi...As-tu répertorié les poissons?
Bisous
P'pa (avant de retourner aux copies)