Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog des Lapinous

Les aventures de deux rongeurs autour du monde...
Partager ce blogPage d'accueilContact
Le blog des LapinousNous c'est Coralie et Nico, et notre p'tite Chloé née en 2012. Un goût avéré pour l'aventure et les tropiques, et quelques vadrouilles à notre actif !
Après notre long voyage au cours de l'année 2010, d'autres récits viennent désormais alimenter le blog, au gré de nouvelles destinations...
Nous vivons en Martinique depuis mai 2013.

La grande vadrouille

Initialement le blog des Lapinous a été créé pour nous suivre durant notre périple de mai à décembre 2010. Huit mois d'aventures de l'Indonésie aux archipels du Pacifique...
 
 
 
 
 

Randos en Martinique

Marcheurs réguliers en Martinique, on a compilé ici nos propres topos de randonnée.
De la promenade tranquille aux itinéraires sportifs, une section un peu à part sur le blog...
 

Nos précédentes aventures...

Bali, Madère, la Martinique, Tahiti, les Îles Cook, la Nouvelle-Calédonie, le Vanuatu...
 

Retrouvez-nous !

 

Et retrouvez les copains en voyage !

The Bunnies Blog

English spoken here !
L'Île des Pins fait partie de notre voyage de deux mois en septembre-octobre 2008 pour découvrir quelques archipels de l'océan Pacifique : la découverte de Tahiti et Moorea, l'aventure en « van » à travers la Nouvelle-Calédonie, les tribus et les volcans du Vanuatu, et les plages paradisiaques des Îles Cook... un périple intense et extraordinaire !
À la suite d'une dizaine de jours sur la Grande Terre et avant de partir à Ouvéa, nous avons passé quatre jours sur l'Île des Pins.
Pacifique Sud
 

Après notre tour de la Grande Terre un peu à l'arrache en véhicule utilitaire (voir épisodes précédents) on part se mettre les doigts de pieds en éventail sur les plages de l'Île des Pins !
En avion, ayant pris un pass sur les vols régionaux d'Air Calédonie qui nous permettra également d'aller dans les îles Loyauté. Une demie-heure de trajet !

ile_des_pins
Avec survol de l'immense lagon parsemé d'îlots de corail avant d'approcher de l'Île des Pins, dont on aperçoit les grandes baies (et où un grand paquebot de croisière semble malheureusement ancré du côté où l'on doit aller...)

ile_des_pins
Logistique bien calée du gîte Nataiwatch pour l'acceuil à l'aérodrome (en plein centre de l'île) et navette jusqu'à Kuto au Sud de l'île, où se trouvent les bungalows.

ile_des_pins
Le gîte Nataiwatch est situé au bord de la plage de Kanumera, vraiment magnifique mais... ravagée ce jour-là par quelques centaines de pieds tout justes débarqués du paquebot de croisière ancré dans la baie, avec un déversement permanent par les bateaux navettes des flots de touristes américanisés.

Du coup nos premiers bains de soleil sur l'Île des Pins ont été pour la plage de Kuto, un peu plus loin (les baies de Kanumera et de Kuto sont séparées par une fine bande de terre où passe la route qui conduit au petit port de l'île).
Dans le genre plage de carte postale, on n'y a pas perdu des masses !

ile_des_pins
ile_des_pins
Petite rando au pic N'Ga, le point culminant de l'île à 260m d'altitude, dont le départ est assez proche du gîte. Dans les éboulis et en pleine chameur, c'est quand même du sport !

ile_des_pins
Au sommet (une heure et demie de marche depuis le gîte Nataiwatch environ) on a un panorama à 360 degrés, avec le lagon turquoise tout autour et les fameux grands pins qui donnent son nom à l'île (les araucarias, les mêmes qu'à la baie des Tortues sur la Grande Terre)...

ile_des_pins
Dans la baie, le paquebot a levé l'ancre... la plage de Kanumera retrouve sa tranquillité !

ile_des_pins
Soirée paisible au gîte Nataiwatch...

ile_des_pins
ile_des_pins
ile_des_pins
Les jours suivants personne à la plage ! La vraie vision des plages paradisiaques de l'île des Pins...

ile_des_pins
Snorkeling autour du rocher sacré, qui semble concentrer toute la faune subaquatique de la baie...
Beaucoup de corail mort, mais quand même égayé par des poissons tropicaux colorés à commencer par les poissons-papillons.

ile_des_pins
On a aussi fait du vélo sur l'Île des Pins... et à vrai dire on s'en serait passé.
C'est la conséquence d'avoir retrouvé le coffre du bungalow ouvert après un tour à la plage, et notre liasse de billets (toute notre fortune pour l'île des Pins, puisqu'on ne comptait pas chercher le seul distributeur de l'île) amputée de 10000 francs, soit environ 85 euros. Aucune preuve contre la femme de chambre... fortement suspectée car sortant précipitamment du bungalow à notre retour. Mais ça aurait pu être pire, dans le coffre il y avait aussi les billets d'avion pour la suite du voyage, les passeports, les téléphones...

Décision est prise de louer deux vélos pour quelques heures et d'aller jusqu'à Vao, la « grande » ville de l'île des Pins, à environ 5 kilomètres et où se trouve le distributeur de billets. Au moins la route est sympa (mais un peu trop face au vent au goût de Lapinette !) et surplombe le lagon...

ile_des_pins
On en profite pour descendre sur la baie de Saint-Maurice en bas du village. Au même titre que les fameuses pirogues sur le lagon, les tikis alignés côte à côte devant la mer doivent être une des photos les plus vues de l'île des Pins !

ile_des_pins
S'ensuit une journée pluie... ça arrive aussi ici !

ile_des_pins
Balade humide en bord de mer, et puis à un détour du sentier... on s'arrête net, un gros serpent rayé se tortille au milieu du chemin. Demi-tour, après s'être aperçu qu'en fait c'était la famille complète qui était de sortie dans les fourrés alentour !

ile_des_pins
Heureusement le jour de la balade en pirogue sur la baie d'Upi le ciel est totalement dégagé... le contraire aurait été dommage !
C'est l'excursion classique de l'Île des Pins, à faire sur une journée. Les pirogues partent de la baie de Saint-Joseph qui se trouve un peu après le village de Vao, il faut juste avoir reservé à l'avance pour qu'un piroguier soit dispo. Pour nous, c'est Rok... qui n'est visiblement pas un fana de la ponctualité !

ile_des_pins
Ni des manoeuvres à la voile ! Il a largement préfèré mettre en route son petit moteur plutôt que de tirer des bord quand le vent était un peu trop de face. La baie de Saint-Joseph est donc traversée à un bon rythme, avant de déboucher dans la grande baie d'Upi par un petit chenal peu profond.

ile_des_pins
La baie d'Upi est immense et bordée par la jungle. Les rochers typiques que l'on voit dans toutes les brochures touristiques parsèment le lagon turquoise, on est les seuls sur le lagon à part un autre pirogue un peu plus loin...

ile_des_pins
ile_des_pins
ile_des_pins
Pour le piroguier la journée est finie, il nous dépose au fond de la baie d'Upi pour rejoindre par un sentier à travers la jungle la baie d'Oro et le gîte chez Régis où l'on doit venir nous rechercher en voiture dans l'après-midi, après avoir fait un crochet jusqu'à la fameuse piscine naturelle.
Dans la forêt les moustiques sont insupportables et on a encore dans un coin de la tête les serpents « tricots rayés » croisés en balade il y a quelques jours...

ile_des_pins
Après le passage dans la jungle et au bout de la « rivière de sable », un cours d'eau presque à sec, on atteint la magnifique piscine naturelle de la baie d'Oro...

ile_des_pins
ile_des_pins
Bel aquarium sous la surface, quelques patates de corail et un fond de sable blanc...

ile_des_pins
ile_des_pins
Poissons-papillons, poissons-anges, bénitiers...

ile_des_pins
Et même un banc de platax !

ile_des_pins
On en a vidé la batterie de l'appareil photo !
Timing au poil pour finir avec le gars du gîte Nataiwatch qui nous récupère comme prévu, à l'endroit prévu, et à l'heure prévue, ce qui compte tenu de l'isolement du coin n'était pas forcément gagné au départ.

Notre séjour sur l'Île des Pins se termine par un dernier coup d'oeil à la baie de Kanumera... avant de prendre l'avion pour les îles Loyauté, direction Ouvéa (via une correspondance à l'aéroport de Magenta à Nouméa).

ile_des_pins

Lapinette et Grolapin - dans Nouvelle-Calédonie
commenter cet article

commentaires