Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog des Lapinous

Les aventures de deux rongeurs autour du monde...
Partager ce blogPage d'accueilContact
Le blog des LapinousNous c'est Coralie et Nico, et notre p'tite Chloé née en 2012. Un goût avéré pour l'aventure et les tropiques, et quelques vadrouilles à notre actif !
Après notre long voyage au cours de l'année 2010, d'autres récits viennent désormais alimenter le blog, au gré de nouvelles destinations...
Nous vivons en Martinique depuis mai 2013.

La grande vadrouille

Initialement le blog des Lapinous a été créé pour nous suivre durant notre périple de mai à décembre 2010. Huit mois d'aventures de l'Indonésie aux archipels du Pacifique...
 
 
 
 
 

Randos en Martinique

Marcheurs réguliers en Martinique, on a compilé ici nos propres topos de randonnée.
De la promenade tranquille aux itinéraires sportifs, une section un peu à part sur le blog...
 

Nos précédentes aventures...

Bali, Madère, la Martinique, Tahiti, les Îles Cook, la Nouvelle-Calédonie, le Vanuatu...
 

Retrouvez-nous !

 

Et retrouvez les copains en voyage !

The Bunnies Blog

English spoken here !

novembre 2010 -

Tongariro c'est un parc national qui englobe les montagnes du centre de l'île du Nord de la Nouvelle-Zélande, et notamment la plus haute, le volcan Ruapehu qui culmine à 2700m à peu près...


2010_10_29_tongariro_taranaki
Changement de décor donc pour les Lapinous, on monte en altitude, il fait nettement plus froid et les sommets sont encore poudrés de neige de l'hiver austral.
Il y a deux stations de ski dans le coin, et même si l'on est ici au milieu du printemps il y en a une qui est a priori encore ouverte, alors on se dit que pourquoi pas !


2010_10_29_tongariro_taranaki
Notre camp de base on l'établit à Whakapapa, petite station de ski en plein hiver et point de départ de plein de randos dès le printemps comme maintenant. Le paysage environnant est... sauvage !
La plaine est désertique, et le volcan Ngauruhoe domine tout le secteur. Lui il est éteint, ou du moins considéré comme tel... Pour les accros, c'est un des lieux de tournage du Seigneur des Anneaux ;)


2010_10_29_tongariro_taranaki
On attaque donc les randos, les vraies. Pentues, longues, et avec le pique-nique dans les sacs à dos.
Vous pouvez remarquer qu'on est plutôt couverts, et même si l'on est peut-être devenus frileux dans le Pacifique ici en montagne ça s'est mis à cailler sévère...


2010_10_29_tongariro_taranaki

2010_10_29_tongariro_taranaki
A force de grimper, on rattrape les premières plaques de neige...
Le contraste nous a fait bizarre, il y a encore quelques jours on était à Tahiti !


2010_10_29_tongariro_taranaki

2010_10_29_tongariro_taranaki
Au pied du volcan (et juste avant une bonne averse glacée...) !


2010_10_29_tongariro_taranaki
Quand à nos rêves de ski... cruelle désillusion !


2010_10_29_tongariro_taranaki
Les deux stations sont fermées, et pour cause. On s'est peut-être enflammés un peu vite en voyant la neige sur les sommets depuis Taupo, c'est un peu comme si l'on avait pu skier dans les Pyrénées début Mai, c'est pas tous les ans...

Mais heureusement...


2010_10_29_tongariro_taranaki
Cette merveille pour Lapinous se trouve à l'entrée du village d'Ohakune, au Sud du parc national. Les champs sont si fertiles dans le coin avec les volcans à proximité, que les agriculteurs locaux produisent des légumes en quantité surabondante et ont fait la renommée du village, d'où l'emblématique carotte géante.
Hystérie de rigueur !


2010_10_29_tongariro_taranaki
Après ces quelques jours à Tongariro, on décide de rester dans le thème des volcans en mettant le cap vers la côte Ouest et le Mont Taranaki :


2010_10_29_tongariro_taranaki
Pas grand chose à signaler au sujet de l'interminable journée de route que ça nécessite, si ce n'est l'idée géniale de traverser le parc national de Whanganui pour suivre un itinéraire autre que la route principale... Au final on se sera tapé un rab de 150 bornes de "route" invraisemblable, zigzaguant le long de la rivière et la plupart du temps non goudronnée...


2010_10_29_tongariro_taranaki
Quelques souvenirs de pistes australiennes ont refait surface !
Mais ça a aussi été l'occasion de mettre à profit certains panneaux propres à cette route de dingues ;)


2010_10_29_tongariro_taranaki
Le volcan Taranaki est immanquable : un cône haut de 2500m au milieu de la plaine côtière !
Bon ok, pour peu qu'il ne soit pas dans les nuages...


2010_10_29_tongariro_taranaki
Mais on a plutôt du bol avec la météo, assez invraisemblable pour un pays qu'on nous avait dépeint avec un climat capricieux à cette période de l'année...
Et on le sait pas encore à ce moment-là, mais on ne verra plus un nuage des cinq prochains jours !


2010_10_29_tongariro_taranaki
Une montagne pareille, nous faut qu'on grimpe dessus !
Le sommet est encore trop enneigé pour l'atteindre sans équipements adéquats (piolet, crampons...) et c'est quand même 1600m de denivelé à se taper depuis le point de départ... Mais on vise le petit pic sur le flanc gauche du volcan, 500m sous le sommet principal.


2010_10_29_tongariro_taranaki
Lapinette est dans un jour de petite forme et lâchera l'affaire aux trois quarts, après quand même plusieurs heures de montée d'escaliers puis d'éboulis. J'ai donc bouclé en solo la fin, exténuante dans les pierres puis dans la neige. Ambiance glaciale au sommet, à 2000m d'altitude !


2010_10_29_tongariro_taranaki
Au-dessus, le sommet du Taranaki qui me nargue...


2010_10_29_tongariro_taranaki
En-dessous, la plaine d'où l'on vient et la mer de Tasman...


2010_10_29_tongariro_taranaki
Et dans le lointain on aperçoit même le volcan Ruapehu au centre de l'île du Nord, dans le parc national de Tongariro où l'on était il y a quelques jours !


2010_10_29_tongariro_taranaki
La descente interminable, les pieds détrempés par les glissades sur les névés du sommet !


2010_10_29_tongariro_taranaki
New Plymouth, la petite agglomération du coin, a bonne presse dans les guides touristiques.
Mais soit on est passés à côté de quelque chose, soit ceux qui ont écrit ça sont fans de villes industrielles... Impossible de faire une photo de coucher de soleil sans une tour d'usine dessus !


2010_10_29_tongariro_taranaki
La fille de l'office de tourisme nous sauve pour fuir cette ville qui nous plaît pas : elle nous indique 15 kilomètres au Sud une plage perdue où son fils va camper de temps en temps, c'est du camping sauvage donc illégal en Nouvelle-Zélande mais tellement à l'écart que l'on y sera tranquilles.
Elle n'a pas menti, et la plage de sable noir est magnifique !


2010_10_29_tongariro_taranaki
Le top : il faisait tellement chaud que l'on s'est même baignés (enfin vite fait quand même, la mer devait pas dépasser 17 degrés...), démentant du même coup ce que l'on avait cru lors de la trempette jusqu'aux mollets du côté de Coromandel, persuadés que ça resterait notre record néo-zélandais !


2010_10_29_tongariro_taranaki
Ca fait maintenant une grosse quinzaine de jours que l'on parcourt l'île du Nord, et la location du van touche à sa fin (on avait prolongé la durée de quelques jours en cours de route).
On attaque donc notre remontée vers Auckland en longeant la côte...


2010_10_29_tongariro_taranaki
Et en sacrifiant à quelques nécessités de voyageurs qui ont pourri toutes leurs fringues en accumulant les randos...
C'était devenu irrespirable dans le van ;)


2010_10_29_tongariro_taranaki
Un dernier coucher de soleil dans les collines de Raglan (haut-lieu du surf en Nouvelle-Zélande, mais désespérement sans la moindre vague lors de notre passage)...


2010_10_29_tongariro_taranaki
D'ailleurs maintenant pour partir dans l'île du Sud, on est trois !


2010_10_29_tongariro_taranaki

LES BONS PLANS DES LAPINOUS...

prix indicatifs en dollars néo-zélandais, 1€ ~ 1,80$
  pour camper tranquillement dans un coin sympa près de New Plymouth...
Attention, comme partout en Nouvelle-Zélande le camping sauvage est illégal et vous pouvez vous prendre une prune selon l'humeur d'un garde qui peut toujours passer... et ça nous est jamais arrivé, la seule fois où on s'est fait déloger jusqu'à présent - dans le Northland - on en a été quitte pour une gentille engueulade mais pas plus.
L'endroit en question est la petite plage de sable noir que vous pouvez voir sur les photos plus haut, avec des emplacements quasiment sur mesure sur le côté du chemin gravillonné qui longe la plage. Pour y accéder depuis la route principale qui part de New Plymouth et qui longe la côte vers le Sud, il faut prendre une petite route sur la droite quelques kilomètres après avoir traversé le village d'Oakura (à 15km de New Plymouth), un peu après le golf.

Lapinette et Grolapin - dans Nouvelle-Zélande
commenter cet article

commentaires

Grégounet 07/11/2010 17:21


Oups, je viens d'avoir les lapines au téléphone, vous avez gagné avec la photo de l'agneau, elles font grave la gueule...
On a arrangé un peu le coup en promettant que vous rameniez la carotte, va falloir virer deux trois souvenirs des valoches :) !!
Bises les lapinous.


Les Lapinous 08/11/2010 04:17



Lapinette et les agneaux, c'est une grande histoire depuis notre arrivée en Nouvelle-Zélande !
Et ne nous parlez pas de côtelettes quand on rentrera hein, c'est comme les petits lapins ça se mange pas chez les gens normaux...
Bisous à vous deux !



flodoudou 07/11/2010 15:34


On a aimé les panneaux et la carotte géante.Mais ça veut dire quoi slips?
C'est rassurant de voir que le Kilimandjaro a encore des neiges éternelles...!gros bisous


Les Lapinous 08/11/2010 04:14



"slip" ça veut dire "glissement"... de terrain dans ce cas précis, mais vous inquiétez pas on a passé la zone à risque depuis quelques jours maintenant ;)



SharKy 07/11/2010 12:32


La Nouvelle Zélande, quel rêve !
[mode geek : on]
Avez vous prévu une visite du site du tournage du seigneur des anneaux ??
[mode geek : off]