Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog des Lapinous

Les aventures de deux rongeurs autour du monde...
Partager ce blogPage d'accueilContact
Le blog des LapinousNous c'est Coralie et Nico, et notre p'tite Chloé née en 2012. Un goût avéré pour l'aventure et les tropiques, et quelques vadrouilles à notre actif !
Après notre long voyage au cours de l'année 2010, d'autres récits viennent désormais alimenter le blog, au gré de nouvelles destinations...
Nous vivons en Martinique depuis mai 2013.

La grande vadrouille

Initialement le blog des Lapinous a été créé pour nous suivre durant notre périple de mai à décembre 2010. Huit mois d'aventures de l'Indonésie aux archipels du Pacifique...
 
 
 
 
 

Randos en Martinique

Marcheurs réguliers en Martinique, on a compilé ici nos propres topos de randonnée.
De la promenade tranquille aux itinéraires sportifs, une section un peu à part sur le blog...
 

Nos précédentes aventures...

Bali, Madère, la Martinique, Tahiti, les Îles Cook, la Nouvelle-Calédonie, le Vanuatu...
 

Retrouvez-nous !

 

Et retrouvez les copains en voyage !

The Bunnies Blog

English spoken here !

octobre 2010 -

Après ces premiers jours en Nouvelle-Zélande passés dans le Northland (presque une semaine complète en fait, on démarre doucement !), on poursuit notre exploration de l'île du Nord en redescendant vers Auckland puis en longeant la côte Pacifique vers le Sud, direction la presqu'île de Coromandel dont on a vu des photos magnifiques dans les brochures glanées à doite ou à gauche.
C'est rigolo de voyager sans guide sous la main : on décide d'aller dans des endroits où on ne sait pas vraiment ce qu'il y a à faire ni ou dormir, on sait juste que quelque part dans le coin un gars a pris une chouette photo !

Coromandel Peninsula, c'est là :


2010_10_22_coromandel
On a aussi une idée assez fantaisiste des temps de parcours, même si au fond c'est un peu le dernier de nos soucis, on n'est pas à un jour près ;)
Comme la Nouvelle-Zélande c'est plus que vallonné et les routes sont souvent une succession de zigzags, on n'avance pas toujours bien vite... Pour rejoindre Coromandel on a en plus eu l'inspiration géniale de traverser Auckland le vendredi veille du Labour week-end, un week-end de trois jours pour les Kiwis. C'est un peu comme sortir de Bordeaux le vendredi soir précédant le week-end de Pâques !

Bref on atteint la presqu'île un peu plus tard que prévu, mais y a jamais de problème pour trouver un camping (au demeurant toujours aux trois quarts vide). Les premiers paysages sur la route laissent entrevoir un mélange de bon augure entre des montagnes propices aux balades et un bord de mer qui cache des dizaines de petites criques...


2010_10_22_coromandel

2010_10_22_coromandel
On établit notre camp de base à Hahei sur la côte Est de la péninsule de Coromandel, un bled minuscule et désert à cette époque de l'année, mais qui à l'avantage d'être à proximité de deux ou trois trucs intéressants dans le coin.
Et puis le camping est en bord de plage, et la plage n'est pas particulièrement moche...
Au loin ce sont les Aldermen Islands, un paradis pour les plongeurs pour peu qu'ils ne soient pas frileux, ce qui n'est absolument pas notre cas pour le moment ! Vous aurez remarqué que la plupart des photos montrent un grand ciel bleu, effectivement on a plutôt du pot avec la météo, mais il n'empêche que la mer est glacée...


2010_10_22_coromandel
Le coin est bien aménagé pour les balades et un sentier longe une bonne portion de côte... Ca donne l'occasion de tomber sur des criques comme celle-ci...


2010_10_22_coromandel

2010_10_22_coromandel
Vérification... hmmm oui c'est pas vraiment chaud !


2010_10_22_coromandel
Bon allez jusqu'aux mollets, ce qui restera vraisemblablement notre record néo-zélandais... A la couleur des pieds en sortant, on dirait autour de 16 degrés pour la température. A point, dirons nos - nombreux - lecteurs bretons. Oui sauf que pour nous le référentiel est quelque peu faussé par les derniers mois dans de l'eau à 28 degrés ;)
(hé vous avez vu j'suis enfin rasé !)


2010_10_22_coromandel
Pas très loin du village il y a une petite plage superbe qui mérite bien son nom : Paradise Cove.
On vous laisse juges...


2010_10_22_coromandel

2010_10_22_coromandel

2010_10_22_coromandel

2010_10_22_coromandel
Ah ben tiens l'eau s'est finalement réchauffée...


2010_10_22_coromandel
En fait c'est un truc marrant sur la presqu'île, volcanique comme toute la Nouvelle-Zélande, ça s'appelle "Hot water beach".
Des sources d'eau bouillante qui sortent directement sur la plage : faut juste creuser sa baignoire dans le sable ! Et bricoler quelques petits barrages pour que l'eau refroidisse un peu avant, mine de rien ça sort à 60 degrés et y a moyen de se cramer méchamment !
Grand jeu gratuit : mais où se cache Lapinette sur cette photo ?


2010_10_22_coromandel
Après le côté mer, on s'attaque à l'intérieur de la péninsule de Coromandel !
Mélange de forêts aux allures tropicales...


2010_10_22_coromandel
Et de torrents de montagne...


2010_10_22_coromandel
Vers le Sud (du côté de Waihi) le sous-sol est truffé de minerai d'or...
Pour nous c'est l'occasion de renflouer potentiellement la caisse, en explorant quelques galeries à la lampe torche, on sait jamais... au cas où un gars ait laissé tomber une petite pépite !


2010_10_22_coromandel
Il y a trop d'aiguillages, on abandonne nos rêves de richesse de peur de se paumer...
Cette ancienne mine (Karangahake Gorge) est en libre accès, bon on n'a pas découvert de squelette dans un coin de tunnel mais vaut mieux être prudent quand même et pas insister trop loin ;)


2010_10_22_coromandel
Le retour du Lapinou jedi ?


2010_10_22_coromandel
On quitte Coromandel par une dernière balade...


2010_10_22_coromandel
Et maintenant direction Rotorua, dans le centre de l'île du Nord, le coin des geysers, des sources chaudes et des senteurs d'oeuf pourri !

Lapinette et Grolapin - dans Nouvelle-Zélande
commenter cet article

commentaires

flodoudou 04/11/2010 19:39


On a trouvé Coralie:Qu'est-ce-qu'on gagne? Ca ressemble un peu aux falaises de Bonifacio non?Et dans la mine,vous n'avez pas joué au "saboteur"?Ca fait du bien de vous retrouver dans un autre décor
après notre isolement breton .Bisous