Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog des Lapinous

Les aventures de deux rongeurs autour du monde...
Partager ce blogPage d'accueilContact
Le blog des LapinousNous c'est Coralie et Nico, et notre p'tite Chloé née en 2012. Un goût avéré pour l'aventure et les tropiques, et quelques vadrouilles à notre actif !
Après notre long voyage au cours de l'année 2010, d'autres récits viennent désormais alimenter le blog, au gré de nouvelles destinations...
Nous vivons en Martinique depuis mai 2013.

La grande vadrouille

Initialement le blog des Lapinous a été créé pour nous suivre durant notre périple de mai à décembre 2010. Huit mois d'aventures de l'Indonésie aux archipels du Pacifique...
 
 
 
 
 

Randos en Martinique

Marcheurs réguliers en Martinique, on a compilé ici nos propres topos de randonnée.
De la promenade tranquille aux itinéraires sportifs, une section un peu à part sur le blog...
 

Nos précédentes aventures...

Bali, Madère, la Martinique, Tahiti, les Îles Cook, la Nouvelle-Calédonie, le Vanuatu...
 

Retrouvez-nous !

 

Et retrouvez les copains en voyage !

The Bunnies Blog

English spoken here !

novembre 2010 -

Attention, article à sensation !

Pour rejoindre la côte Pacifique depuis le Fjordland, c'est une partie de plaisir comparé aux routes sinueuses plus au Nord qui relient les deux côtés de l'île du Sud, en traversant la chaîne de montagnes.
Ici plus de montagnes, la route trace des lignes droites au milieu de la plaine. On rejoint la région de Dunedin sur la côte Est en affichant une moyenne jamais vue pour nous en Nouvelle-Zélande !


2010_11_13_otago_peninsula
Les nuages qui envahissaient les fjords ne sont pas arrivés jusqu'ici et on se croirait presque sur une plage du Médoc en été. Et la météo locale annonce 30 degrés pour les jours suivants, incroyable à cette époque de l'année en Nouvelle-Zélande !
Bon par contre la température glaciale de l'océan rappelle que l'on est quand même très au Sud du Pacifique... 14, 15 degrés ?


2010_11_13_otago_peninsula
Apéro sur la plage, évidemment !


2010_11_13_otago_peninsula
Dunedin est une ville qui doit être grande comme... allez, Mont-de-Marsan, et encore (comment ça vous n'avez jamais été à Mont-de-Marsan ?). Mais à force on avait un peu oublié que ça existait, les immeubles, les rues commerçantes avec des boutiques, les galeries marchandes et surtout le monde dans la rue... Du coup on a un peu l'impression de débarquer à Paris !


2010_11_13_otago_peninsula
Si on a débarqué ici c'est pour une bonne raison : Otago Peninsula, une presqu'île sauvage qui s'avance sur quelques dizaines de kilomètres dans la mer et qui abrite tout un tas d'espèces que l'on a pas trop l'habitude de croiser : colonie d'albatros, familles de pingouins, gangs de lions de mer... et la désormais classique communauté d'otaries !
Bref, on part traquer la faune locale.


2010_11_13_otago_peninsula
Ca commence pas fort avec un échec cuisant du côté des albatros, installés à la pointe de la presqu'île. C'est la pleine période de reproduction, et le Departement Of Conservation a barricadé l'accès au site où ils ont l'habitude de s'ébattre...
Et faut croire qu'effectivement les albatros jettent toutes leurs forces dans la reproduction et roupillent ensuite, parce qu'on en n'a pas aperçu un seul dans le ciel. Le bestiau faisant dans les 3m d'envergure, on l'aurait pas loupé quand même !
Il y a bien foule en cormorans, mouettes et assimilés, c'est sympa mais ça compense pas, on a les mêmes chez nous...


2010_11_13_otago_peninsula
Du coup on mise tout sur les lions de mer, et si les infos que l'on a soutirées au quartier général du DOC à Dunedin sont exactes, il y a une plage accessible à pied quelque part sur la presqu'île où l'on a pas mal de chances d'en voir en train de faire la sieste l'après-midi...


2010_11_13_otago_peninsula
Et effectivement, ces gros machins sombres sur la plage ne sont pas des rochers ;)


2010_11_13_otago_peninsula
Alors un lion de mer, c'est quand même un sacré bestiau ! Rien à voir avec les otaries, c'est le format au-dessus. D'ailleurs les lions de mer bouffent les otaries...
Les femelles doivent faire dans les 1m50, les mâles le double. Et quelques centaines de kilos sur la balance. Bon et puis un lion de mer ça s'appelle pas comme ça pour rien, ça a de grandes dents et ça s'en sert pour choper tout ce qui passe à sa portée dans l'océan.
Bref on se retient d'aller les caresser et on garde nos distances pour la photo !
(tout à fait, amis zoologistes, c'est effectivement un monsieur)


2010_11_13_otago_peninsula
La plupart sont en plein roupillon. La fille du DOC nous a dit : "n'approchez pas à moins de 10 mètres de ceux qui dorment"...


2010_11_13_otago_peninsula
Alors bon on fait gaffe, du moins au début, d'autant qu'ils ont l'air assez patauds pour se déplacer...


2010_11_13_otago_peninsula

2010_11_13_otago_peninsula
Ils sont pas mignons ?


2010_11_13_otago_peninsula
Euh, en fait...


2010_11_13_otago_peninsula

2010_11_13_otago_peninsula

2010_11_13_otago_peninsula
Un des plus gros de la bande qui va se chercher un petit quelque chose à grignoter, c'est l'heure du goûter...


2010_11_13_otago_peninsula
Par exemple un gentil pingouin qui a fini sa journée de pêche et rentre chez lui ?


2010_11_13_otago_peninsula
Car figurez-vous que les dunes du coin sont habitées...


2010_11_13_otago_peninsula
Ce sont des pingouins aux yeux jaunes, malheureusement de moins en moins nombreux et donc archi-protégés.
C'est plutôt marrant de les voir se déplacer en se dandinant... ben comme des pingouins en fait !


2010_11_13_otago_peninsula
Avec Fab on a l'idée géniale de vouloir grimper la dune pour prendre en photo un lion de mer qui dort juste en-dessous...
Seulement comme à chaque fois qu'on rencontre des bêtes à grandes dents ensemble, ça se passe pas bien. En passant un peu trop près à côté de lui on réveille le lion de mer, et il est de mauvais poil alors il se lève d'un coup et se met à nous gueuler dessus !
Evidemment on a déjà bondi vers la dune, mais la pente est trop raide et on se retrouve bloqués au milieu, avec le bestiau bien énervé qui nous attend juste en bas.


2010_11_13_otago_peninsula
Premier réflexe : des photos ! Deuxième réflexe : "merde, on fait quoi maintenant ?"
Lapinette qui était un peu plus loin sur la plage s'est mise bien à l'écart et regarde la scène sans rien pouvoir faire à part se lamenter de ne pas avoir sa caméra avec elle, pour filmer deux guignols coincés dans la pente avec le comité d'accueil en bas...

Quelques tentatives pour grimper vers le haut de la dune ne donnent rien à part exciter encore un peu plus le lion de mer, avec le sable on glisse trop et vaut mieux éviter de retomber trop bas... Fab n'est pas trop chaud pour ma proposition de descendre en courant sous le nez du bestiau et de piquer un sprint sur la plage avant qu'il ne réagisse, vu qu'ils ont l'air assez mollassons sur le sable on devrait le semer... Non ?


2010_11_13_otago_peninsula
Si vous lisez cet article c'est que ça s'est bien fini, évidemment...
Après dix minutes de galère pas franchement sereine, Fab a fini par réussir à grimper la dune et m'a aidé à le faire ensuite pour s'échapper de l'autre côté, et le gueulard en bas a réussi à exaspérer ses copains qui roupillaient peinards, du coup ils se sont tabassés entre eux sans plus s'intéresser à nous.


2010_11_13_otago_peninsula
Fab peut pas s'empêcher de narguer ses nouveaux potes maintenant qu'on est tirés d'affaire !

Après coup je me dis que c'est sûrement l'épisode de tout le voyage où j'ai eu le plus la trouille, ce coup-ci on était vraiment pas fiers, sûrement à cause de la taille de la bête.
Là où on s'est aperçus qu'on aurait pu avoir des gros ennuis, c'est quand on a vu courir un lion de mer sur la plage pour aller dans l'eau : ça se déplace super vite en fait... Heureusement qu'on a pas essayé de filer par le bas de la dune !


2010_11_13_otago_peninsula
Accessoirement un lion de mer ça surfe aussi super bien : on en a vu un prendre une vague sur toute sa longueur, accélérer, monter et descendre dans le creux, et finir en se redressant d'un coup comme pour attendre les applaudissements après cette dizaine de secondes de pure glisse. Extraordinaire, on était béats tous les trois en assistant à ça !
Malheureusement on n'a pas la séquence en vidéo (sinon on la vendait à National Geographics et on prolongeait le voyage de quelques années !), juste une photo pas très réussie d'une récidive quelques minutes plus tard...


2010_11_13_otago_peninsula
Mêmes les moutons ils sont sciés !


2010_11_13_otago_peninsula
Fab se fera une petite expédition nocturne pour observer un autre rigolo de la presqu'île d'Otago : le minuscule pingouin bleu.
Alors forcément comme la photo a été prise de nuit et qu'utiliser le flash est la dernière des conneries à faire vu que ça leur bousille les yeux, ben ce petit pingouin on voit pas trop sa couleur... mais il est bleu, promis.


2010_11_13_otago_peninsula
Pendant ce temps les Lapinous sont au repos à l'hôtel, Lapinette ayant quelques soucis à l'arrière-train.
Sans rentrer dans de scabreux détails, ces saloperies de sandflies - un croisement purement néo-zélandais entre mouches mordeuses et moustiques insatiables - lui ont bouffé les fesses (vive le camping sauvage et les cacas dans les buissons !). Normalement elle aurait dû s'en tirer avec quelques cloques comme on en a tous un peu partout, mais qui disparaissent dans les heures qui suivent... Sauf que dans son cas les boutons se sont infectés, et au bout de quelques jours pendant lesquels on a bêtement laissé trainer pour voir si ça disparaîtrait tout seul, Lapinette avait des demies balles de ping-pong à la place de chaque bouton.

Voila à quoi ressemblent ces espèces d'horreurs, une vraie plaie en Nouvelle-Zélande à tel point que l'on trouve des panneaux d'avertissement au départ des balades...


2010_11_13_otago_peninsula
Médecin, centre de soins, charcutage en règle, traitement de cheval : à l'étranger c'est toujours compliqué mais on a fini par y arriver après une journée vraiment éprouvante.

Du coup on est resté plus longtemps que prévu à Dunedin, et il nous reste juste le temps de rentrer à Christchurch sans trop trainer en route, pour y rendre le van et boucler notre road trip dans l'île du Sud (et notre road trip néo-zélandais également, car si Fab reste dans le pays pour de nouvelles aventures en solo, nous on met le cap sur notre dernière destination avec trois objectifs : du repos, du repos, et du repos).


2010_11_13_otago_peninsula
Au niveau du timing général pour ce mois en Nouvelle-Zélande, on dirait que nos 15 jours dans l'île du Nord c'était pas mal, on pense avoir fait à peu près le tour sans trop courir. Mais par contre 2 semaines dans l'île du Sud, c'était trop court : on est passés sans s'arrêter dans la région de Queenstown et Wanaka alors qu'il aurait été facile d'y faire des balades pendant une semaine entière sans s'ennuyer. Et on a complètement zappé le Nord, où il y a plein de trucs à voir (le parc national Abel Tasman notamment).
Alors si vous planifiez un voyage en Nouvelle-Zélande, pour nous la bonne durée c'est au moins 15 jours dans l'île du Nord et un mois dans l'île du Sud. Ou alors faudra faire des choix ou/et courir en permanence ;)

Bref nous voila de retour à Christchurch, avec la dernière épreuve à surmonter et pas la moindre : retrouver les affaires de chacun un peu partout dans le van, et refaire les sacs...


2010_11_13_otago_peninsula
Pour notre dernière nuit dans le van, on a même eu droit à un petit tremblement de terre, énième réplique de celui de magnitude 7 qui avait secoué la région de Christchurch il y a un mois (en ville il y a encore pas mal de façades par terre, ça fait bizarre).
Fab qui est ensuite resté dans le coin en a d'ailleurs ressenti deux supplémentaires les jours suivants, on imagine sa joie ;) Fallait voir sa mine dépitée le lendemain matin de la première secousse quand il s'est rendu compte qu'il était le seul de toute la ville à n'avoir rien senti, victime de son sommeil de bûcheron.

Maintenant pour les Lapinous c'est les vacances, on repart dans notre coin préféré : tropiques, lagons, cocotiers, on retourne aux Îles Cook pour terminer notre voyage en douceur !

Lapinette et Grolapin - dans Nouvelle-Zélande
commenter cet article

commentaires

Pierre 23/01/2011 02:33


Wouaw!!!!

Le blog est vraiment superbe :)
En ce moment je suis aussi sur Dunedin. Je vais me renseigner pour trouver cette plage :p.


Lapinette et Grolapin 23/01/2011 11:24



Merci !
La plage où les lions de mer viennent faire la sieste c'est Sandfly Bay, pas trop dur à trouver sur une carte de la presqu'île d'Otago...
Mais fais gaffe, quand même !



Ch.Jo 27/11/2010 17:03


il serait grand temps que vous rentriez si l'on veut vous revoir encore en entier.bisous.